Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2021

96 résultats 

activation électrique du cœur l.f.

heart electric activation

Processus de naissance et de cheminement de l’onde électrique qui se propage dans les voies de conduction du cœur pour stimuler la contraction cardiaque dans ses phases successives.
Née dans le nœud sinu-atrial, l’onde d’activation progresse en tache d’huile dans la musculature atriale, puis atteint le nœud atrio-ventriculaire, s’engage dans le tronc et les branches du faisceau atrio-ventriculaire pour atteindre les rameaux sous-endocardiaux (réseau de Purkinje).

[C2, K2]

Édit. 2020

adaptation du cœur l.f.

myocardium adaptation

Modalité de réaction du myocarde ventriculaire à des lésions ou malformations du cœur, ne comportant pas d’obstacle anatomique sténosant.
L’adaptation du cœur à ces lésions qui lui imposait une dynamique anormale, revêt en général la forme d’une hypertrophie myocardique progressive. Elle s’oppose au syndrome de barrage qu’entraînent les obstacles sténotiques localisés.

Étym. lat. adaptare : ajuster

[K2]

Édit. 2020

alternance électrique du cœur l.f.

heart electrical alternation

Succession régulière, observée sur l’électrocardiogramme, de complexes ventriculaires d’amplitudes différentes.

pouls alternant

[K2]

Édit. 2020

anévrysme du cœur l.m.

cardiac aneurysm

Dilatation localisée de la paroi cardiaque, intéressant rarement une oreillette (anévrysmes congénitaux ou traumatiques), plus souvent un ventricule sur cicatrice d’infarctus du myocarde.

Étym. gr. aneurusma, aneurysma (pour Littré) : dilatation,

anévrysme ventriculaire

[K2,K3,K4]

Édit. 2017

anneau fibreux droit / gauche du cœur l.m.

anulus fibrosus dexter/sinister cordis (TA)

right/left fibrous ring of heart

Charpente fibreuse du cœur composée de 4 anneaux fibreux situés autour des ostiums atrio-ventriculaires droit et gauche et des ostiums artériels de la base du cœur.
Ces anneaux ont la même forme, la même orientation et les mêmes dimensions que les ostiums qu’ils circonscrivent. Les anneaux fibreux atrio-ventriculaires donnent insertion aux fibres musculaires des atriums et des ventricules et émettent des expansions qui forment la charpente fibreuse des valves atrio-ventriculaires droites et gauches sur laquelle s’insèrent les cordages tendineux. Les anneaux des ostiums artériels sont formés chacun de trois arcs fibreux à concavité supérieure qui envoient un prolongement ou squelette fibreux dans chacune des valvules semi-lunaires de l’ostium artériel. Le segment postérieur de l’anneau de l’ostium aortique est uni en arrière aux deux anneaux des ostiums atrio-ventriculaires par un épaississement de la charpente fibreuse qui occupe l’intervalle anguleux compris entre ces trois anneaux : ce sont les trigones fibreux droit et gauche.
 

R. Lower, anatomiste anglais, 1631-1691

Syn. anc.  cercles tendineux de Lower, squelette fibreux du cœur, charpente fibreuse du cœur.

[A1, K2]

Édit. 2020

anneaux fibreux du cœur l.m.p.

heart fibrous rings

Éléments principaux du squelette fibreux du cœur, constituant des cercles fibreux solides autour des orifices auriculo-ventriculaires et des orifices artériels de la base du cœur.
Ces anneaux sont au nombre de quatre :
- l’anneau tricuspidien d’une circonférence de 105 mm (chez la femme) à 120 mm (chez l’homme) et d’une surface de 10 à 12 cm2.
- L’anneau mitral, d’une circonférence de 100 mm chez l’homme et de 90 mm chez la femme, d’une surface de 4 à 6 cm2.
- Les anneaux aortiques et pulmonaires d’un diamètre de 20 à 30 mm (l’anneau pulmonaire un peu plus grand que l’aortique) et d’une surface de 3 à 4 cm2.
Ces anneaux offrent une prise solide au passage des points de suture destinés à la fixation d’une prothèse, ou à une plastie valvulaire.

[A1,K2]

Édit. 2017

apex du cœur l.m.

apex cordis (TA)

apex of heart

Point de convergence des faces et des bords du cœur.

Syn. anc.  pointe du cœur ; sommet du cœur

artère circonflexe du cœur l.f.

rameau circonflexe de l'artère coronaire gauche

atrium droit du cœur l.m.

atrium cordis dextrum (TA)

right atrium of heart

Cavité cardiaque postérieure et droite où débouchent les deux veines caves, le sinus coronaire et des petites veines cardiaques.
Elle communique avec le ventricule droit par l’ostium atrioventriculaire droit.

Syn. anc.  oreillette droite du cœur

atrium gauche du cœur l.m.

atrium cordis sinistrum (TA)

left atrium of heart

Cavité cardiaque postérieure et gauche où débouchent les quatre veines pulmonaires.
Elles communiquent avec le ventricule gauche par l’ostium atrioventriculaire gauche.

Syn. anc.  oreillette gauche du cœur

axes électriques du cœur l.m.

electrical axis of the heart

Vecteurs résultant du mixage de tous les vecteurs instantanés qui indiquent la direction et la force de la contraction cardiaque à certaines de ses phases.
Les plus couramment étudiés sont l’axe moyen de la dépolarisation auriculaire (AP) et l’axe moyen de la dépolaristion ventriculaire (A QRS). La détermination des axes électriques d’un cœur contribue à l’évaluation d’une surcharge ou d’une hypertrophie atriale ou ventriculaire.

base du cœur l.f.

basis cordis (TA)

base of heart

Surface extérieure du cœur constituée uniquement par la face postérieure des oreillettes.
Orientée en arrière, à droite et en haut, elle est séparée de la face latérale gauche et de la face inférieure du cœur par le sillon auriculo-ventriculaire. Le sillon interauriculaire la divise en deux segments droit et gauche. A droite du sillon interauriculaire se  trouve la portion de l’oreillette droite dérivée du sinus veineux et qui se continue en haut et en bas par les veines caves supérieure et inférieure ; à gauche de ce sillon, les quatre veines pulmonaires s’abouchent à la face postérieure de l’oreillette gauche.

Édit. 2017

battement du cœur fœtal l.m.

fetal heart activity

Contraction pulsatile du cœur fœtal, visible en échographie vaginale à partir de la 6ème semaine d'aménorrhée, détectée par effet Doppler dès la 10ème semaine et audible au stéthoscope obstétrical à partir du 4ème mois.

Syn. activité cardiaque fœtale, bruit du cœur fœtal

Édit. 2017

bord droit du cœur l.m.

margo dexter cordis (TA)

right border of heart

Bord aigu qui sépare la face antérieure et la face inférieure du cœur.

Édit. 2017

bruit du cœur fœtal l.m.

foetal heart rate tone

Signal sonore émis au cours de l'activité cardiaque fœtale par la fermeture des valvules cardiaques.
Il peut être entendu à partir de 13 semaines d'aménorrhée environ, à l'oreille par le stéthoscope de Pinard ou à l'aide d'un appareil à effet Doppler. Il peut être enregistré, surtout à partir de 28 semaines d'aménorrhée, à l'aide d'un appareil ultrasonographique à effet Doppler, le capteur pouvant être soit externe, placé sur l'abdomen maternel en regard du cœur fœtal, soit interne, avec une électrode placée directement sur le scalp fœtal au cours de l'accouchement. Le rythme cardiaque fœtal normal oscille entre 120 et 150 bpm, avec des oscillations dont l'amplitude est comprise entre 5 et 25 bpm, comporte des accélérations lors des mouvements actifs, et est dépourvu de ralentissement.

Étym. déverbal de bruire, verbe formé au Moyen Age, du latin rugio, rugir, braire (bas latin) et du gaulois branno, bramer, braire,meugler (limousin), chanter (provençal).

Édit. 2017

bruits du cœur l.m.p.

heart sounds

Sons perçus à l’auscultation du cœur ou enregistrés sur le phonocardiogramme.
Deux bruits d’auscultation sont entendus : le premier sourd, grave et prolongé, maximal à la pointe, correspond à la contraction ventriculaire et au choc de la pointe ; le deuxième, plus bref et plus sec, maximal au 2ème espace intercostal correspond à la fermeture des sigmoïdes aortiques et pulmonaires.
Le phonocardiogramme permet une analyse plus fine des bruits du cœur ; il divise le 1er bruit en quatre composantes et le 2ème bruit en deux composantes ; de plus il met en évidence deux bruits supplémentaires (3ème et 4ème bruits) normalement peu audibles ou inaudibles.
Les modifications des bruits du cœur représentent un chapitre important de la sémiologie des maladies cardiaques : modification de l’intensité (éclat, assourdissement), dédoublement d’un des bruits, existence de bruits anormaux (bruit de galop, claquement, bruit de triolet ou clic, claquement, frottement), souffles et roulements, etc.

Étym. déverbal de bruire, verbe formé au Moyen Age, du latin rugio, rugir, braire (bas latin) et du gaulois branno, bramer, braire,meugler (limousin), chanter (provençal).

[B1,B2,B3,B4]

Édit. 2017

bulbe du cœur l.m.

bulbus of heart

Extrémité supérieure dilatée du tube cardiaque primitif d’où s’échappent les deux aortes primitives.
Elle est unie au ventricule par une partie rétrécie, le détroit de Haller. La portion du bulbe comprise entre l’origine du 6ème arc aortique et le ventricule est divisée ultérieurement par le septum aorticum en deux troncs : l’artère pulmonaire et l’aorte.

A. von Haller, physiologiste, anatomiste, chirurgien et botaniste suisse (1708-1777)

Édit. 2017

charpente fibreuse du cœur l.f.

anneau fibreux droit / gauche du cœur

[A1,K2]

cœur n.m.

cor (TA)

heart

Organe central moteur de la circulation, sanguine.
C’est un muscle creux, le myocarde, tapissé intérieurement par l’endocarde et recouvert extérieurement par le péricarde séreux. Il a la forme d’une pyramide triangulaire. On lui décrit trois faces : une face sternocostale, antérieure, une face diaphragmatique, inférieure, une face pulmonaire, latérale gauche et une base postérieure. Son grand axe est oblique en avant, à gauche et en bas. Le sommet est antéro-gauche. Ses quatre cavités, deux atriums et deux ventricules se groupent en un cœur droit dans lequel circule le sang veineux et un cœur gauche dans lequel circule le sang artériel. Ces deux parties du cœur sont séparées par un septum qui comporte trois portions : le septum interventriculaire, le septum interatrial et un petit segment de septum atrioventriculaire. Atriums et ventricules communiquent par les ostiums atrioventriculaires droit et gauche. Chacun muni d’une valve atrioventriculaire (mitrale à gauche, tricuspide à droite). Le cœur est un muscle doué de contractions automatiques involontaires réglées par un système autonome, le système de conduction du cœur qui est soumis à la double influence des nerfs vagues, cardio-modérateurs et de la partie sympathique du système nerveux autonome, cardio-accélératrice.

[A1]

Édit. 2015

cœur artificiel l.m.

artificial heart

Dispositif mécanique destiné à assurer la fonction cardiaque de propulsion rythmée du sang, et qui, joint à un oxygénateur artificiel, constitue un cœur-poumon artificiel.
Les cœurs artificiels sont de complexité très variable. Les plus simples, constitués par une pompe (généralement rotative à galets) sont utilisés en chirurgie à cœur ouvert et ne peuvent assurer la fonction cardiaque que pour des durées limitées (quelques heures au plus). Des modèles plus sophistiqués peuvent assurer des assistances circulatoires de longue durée. Mais le cœur artificiel vrai, capable de remplacer définitivement un cœur malade, s’il a fait l’objet de très nombreuses recherches et de quelques tentatives d’application humaine, demeure un espoir d’avenir non encore réalisé.

[K2,B3]

cœur baryté l.m.

cardiac esophagram

Exploration radiologique du cœur après opacification barytée de l'œsophage.
Appellation impropre, mais consacrée par l'usage.
Cet examen a été progressivement abandonné au profit de l'imagerie moderne, principalement l'échocardiographie.

[B2,K2]

cœur basedowien l.m.

Ensemble des manifestations et des complications cardiaques observées dans la maladie de Basedow (hyperthyroïdie).
La participation du cœur à l’hyperthyroïdie grave peut aller jusqu’à la défaillance cardiaque.

K. A. von Basedow, médecin allemand (1840)

[K2,O4]

cœur biloculaire l.m.

cor biloculare

Malformation congénitale du cœur associant une oreillette unique et un ventricule unique.

[Q2,K2]

cœur croisé l.m.

criss-cross heart

Variété exceptionnelle de malformation congénitale du cœur caractérisée par la communication de l’oreillette droite avec le ventricule situé à gauche, et de l’oreillette gauche avec le ventricule situé à droite.
Les deux ventricules sont le plus souvent superposés, le droit hypoplasique, étant situé au-dessus du gauche.
La variabilité des connexions ventriculo-artérielles et des malformations artérielles surajoutées explique la diversité des situations hémodynamiques et de leurs manifestations cliniques.

[Q2,K2]

cœur de batracien l.m.

batrachian heart

Malformation congénitale du cœur, plus souvent appelée cœur triloculaire, constituée par l’association d’un ventricule unique avec deux oreillettes distinctes.
Ce complexe est toujours associé à d’autres malformations du cœur (sténose pulmonaire, communication intercavitaire, transposition des gros vaisseaux).

[Q2,K2]

| /4 | page suivante