Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2021

149 résultats 

hyperplasie inflammatoire épithéliale l.f.

En bordure d'une plaie chronique, surélévation plus ou moins localisée et irrégulière correspondant à une multiplication des cellules épithéliales en travées désordonnées, entourées de leucocytes polynucléaires et de macrophages.

Syn. hyperplasie inflammatoire pseudoépithéliomateuse

Koby (dégénérescence cornéenne réticulaire épithéliale de) l.f.

Koby’s corneal dystrophy

Dégénérescence cornéenne épithéliale avec fissures de la Bowman, linéaires et réticulaires.
Il n'y a pas de douleur ni de baisse d'acuité visuelle, on observe en lampe à fente un fin réticulum au niveau de la membrane de Bowman. L'affection correspondrait à la dystrophie de la membrane basale de Cogan. Affection à hérédité indéterminée.

F. E. Koby, ophtalmologiste suisse (1927)

néoplasie cervicale intra-épithéliale l.f.

cervical intra-epithelial neoplasia (CIN)

Dysplasie de l’épithélium malpighien du col de l’utérus due à une anomalie de la réparation d’un ectropion, souvent associée à une infection par le virus de la papillomatose humaine.
Rencontrée dans 5% de la population féminine, elle est considérée comme une étape possible vers le cancer in situ puis vers le cancer invasif du col utérin. Selon son étendue, dont on décrit trois stades de gravité croissante de 1 à 3, elle est traitée par une vaporisation au laser ou p ar une électrorésection à l’anse diathermique, voire par une cônisation.

Sigle  : NCI

hyperplasie atypique, dysplasie

néoplasie conjonctivale intra-épithéliale l.f.

conjunctival intræpithelial neoplasia (CIN)

Ensemble regroupant les différents états précancéreux de la conjonctive, depuis la dysplasie légère jusqu'au carcinome in situ, établi du fait de la difficulté fréquente de distinguer avec certitude différents états précancéreux.

Sigle  : NCI

néoplasie intra-épithéliale vulvaire l.f.

vulvar intræpithelial neoplasia

Lésion vulvaire histologiquement caractérisée par une désorganisation architecturale de l’épithélium malpighien et par la présence d’atypies cellulaires.
Elle se présente cliniquement comme une lésion fixe soit rouge, érythroplasique, soit blanche, leucoplasique. Lorsque les atypies cellulaires sont étagées, il s'agit soit d'une infection à papillomavirus à type de papulose bowénoïde, soit d'une maladie de Bowen, donc d'une lésion précancéreuse ; si elles n'intéressent que la couche basale, elles correspondent le plus souvent aux altérations épithéliales d'un lichen scléreux.
d’un lichen scléreux.

carcinome in situ

néoplasie vulvaire intra-épithéliale l.f.

vaginal intraepithelial neoplasia

Lésion précancéreuse de l’épithélium vulvaire.
Elle inclut la dysplasie, dont on décrit trois stades de gravité croissante de 1 à 3, le cancer in situ et la maladie de Paget vulvaire. Elle est traitée par une vulvectomie partielle ou une hémivulvectomie. Elle est souvent associée à une dysplasie du vagin ou du col de l’utérus.

Sigle  : VIN

carcinome in situ

néphrite épithéliale l.f.

epithelial nephritis

Néphropathie tubulaire aigüe.

néphropathie tubulo interstitielle aigüe

neuro-épithéliale (cellule) l.f.

neuroepithelial cell

Cellule appartenant à un groupe d'éléments provenant de l'ectoblaste.
A partir d'une cellule matricielle se différencient les neuroblastes, les spongioblastes et les épendymoblastes. De ces cellules neuroépithéliales peuvent dériver des tumeurs du système nerveux central : médulloépithéliomes, médulloblastomes, neuroblastomes, spongioblastomes polaires et épendymoblastomes.

Pinkus (tumeur fibro-épithéliale prémaligne de) l.f.

fibroepithelial tumour

H. Pinkus, dermatologue américain (1953)

tumeur fibro-épithéliale prémaligne de Pinkus, fibro-épithéliome

tumeur épithéliale commune de l'ovaire l.f.

common epithelial tumor of the ovary

tumeur du revêtement ovarien

tumeur lympho-épithéliale l.f.

mixed tumor of the skin

tumeur épithélio-lympho-histiocytaire

tumeur maligne épithéliale l.f.

carcinome

colobome de la papille l.m.

coloboma of the disk, morning glory syndrom

Cavité congénitale touchant l'aire papillaire et apparaissant sous forme d'une fente d'une fissure du nerf optique ou d'une cavité intrapapillaire.
Trois aspects sont possibles :
1. le colobome papillaire partiel sur le bord de la papille en général en inférieur, accompagné d'anomalies choriorétiniennes proches et d'un déficit campimétrique ;
2. le colobome papillochoroïdien beaucoup plus étendu, englobant toute la papille et une portion de la rétine dans la région de la fente fœtale ;
3. le syndrome de Morning Glory le plus souvent unilatéral, recouvert d'un tissu blanchâtre et entouré d'un staphylome scléral péripapillaire.
Cette malformation est secondaire à un trouble de la maturation du mésenchyme juxtapapillaire, entraînant une mauvaise fermeture de la fente fœtale lors de l’embryogénèse. Elle est isolée, unilatérale et s'accompagne d'une amblyopie profonde irréversible. Ses étiologies sont multiples :
- hérédité le plus souvent dominante (forme isolée ou associée, voir colobome du nerf optique et maladie rénale et syndrome d'Aicardi-Thieffry),
- fœtopathie (rubéole ou toxoplasmose),
- aberration chromosomique (trisomie 13, 18 ou délétion du 4).

J. Aicardi et S. Thieffry, membre de l'Académie de médecine, pédiatres français (1969)

Syn. colobome du nerf optique, colobome de la tête du nerf optique

[Q2,P2]

croissant pigmenté de la papille l.m.

pigmented disk crescent

Croissant péripapillaire pigmenté entourant le bord de la papille.
Très fréquent, il correspond à un décalage entre neuro-épithélium et épithélium pigmenté et entoure parfois complètement la papille.

[P2]

fossette colobomateuse de la papille l.f.

optic pit

Excavation profonde, véritable trou creusé dans le disque optique, le plus souvent unilatérale et en temporal mais parfois en inférieur.
Arrondie ou ovalaire, de 1/6 à 1/3 de diamètre papillaire, blanche, recouverte d'une fine pellicule transparente (pas de lame criblée visible) avec pour principale complication, le décollement séreux de la macula, probablement secondaire au passage de vitré liquéfié par un trou de la pellicule qui recouvre la fossette et soulèvement du neuro-épithélium. Serait tout comme le colobome papillaire secondaire à une mauvaise fermeture de la fente fœtale. Parfois observée dans des familles sur plusieurs générations.

T. Wiethe, ophtalmologue autrichien (1882)

[A1]

Édit. 2018

hémangiome capillaire de la papille l.m.

optic disc capillary hemangioma

Hémangiome d'aspect ophtalmoscopique variable et parfois trompeur développé au bord de la papille, pouvant croître et s'entourer d'exsudats, souvent associé à une angiomatose de von Hippel-Lindau à transmission autosomique dominante.

E. von Hippel, ophtalmologiste allemand (1895) ; A.V. Lindau, anatomopathologiste suédois (1926)

angiome, von Hippel-Lindau (angiomatose rétino-cérébelleuse de)

[K4,P2]

Édit. 2015

hémangiome caverneux de la papille l.m.

optic disc cavernous hemangioma

Affection rare, parfois familiale, et pouvant s'associer à d'autres anomalies vasculaires malformatives touchant d'autres territoires (cerveau et peau), donnant un aspect de pseudoanévrisme à la surface de la papille et de la rétine.

angiome caverneux

[K4,P2]

labrum iléocæcal de la papille iléale l.m.

labrum ileocæcale ostii ilealis ; labrum inferius ostii ilealis (TA)

iléocæcal lip of ileal orifice ; inferior lip of ileal orifice ; iléocæcal lip of orifice of ileal papilla ; inferior lip of orifice of ileal papilla

Valve inférieure de la papille iléale.
Elle est constituée par l’adossement d’une partie des parois cæcale  et iléale. Elle est unie à son homologue supérieur au niveau de deux commissures prolongées par les freins de l’ostium iléal.

Syn. anc. valve iléocolique inférieure

labrum iléocolique de la papille iléale l.m.

labrum ileocolicum ostii ilealis ; labrum superius ostii ilealis (TA)

iléocolic lip of ileal orifice ; superior lip of ileal orifice ; iléocolic lip of orifice of ileal papilla ; superior lip of orifice of ileal papilla

Valve supérieure de la papille iléale.
Elle est constituée par l’adossement d’une partie des parois colique  et iléale. Elle est unie à son homologue inférieur au niveau de deux commissures prolongées par les freins de l’ostium iléal.

Syn. anc. valve iléocolique supérieure

mélanocytome de la papille l.m.

optic disc melanoma, magnocellular nævus

Mélanocytome souvent petit et très pigmenté.
Lorsque ces mélanocytomes sont bénins, ils restent peu saillants, mais peuvent atteindre la lame criblée. Ils ont souvent une disposition excentrique et peuvent s'étendre à la rétine adjacente, se développant lentement et  entraînant une perte visuelle ; ils sont constitués par des cellules ovoïdes très pigmentées.

Étym. gr. melas : noir ;  cytos : cellule ; -ome : suffixe indiquant une tumeur

Syn. nævus magnocellulaire

nævus bleu de la papille l.m.

optic disc blue nevus

Lésion bénigne très fortement pigmentée dans la portion rétrolaminaire du nerf optique, inaccessible à l'ophtalmoscopie, et constituée par des mélanocytes fusiformes et dendritiques.

Étym. lat. nævus : marque, tache

papille n.f.

papilla (TA)

papilla

1) En anatomie, petite proéminence, le plus souvent au niveau d’une muqueuse, de forme plus ou moins conique rappelant celle du mamelon (ex. papille linguale).
2) En histologie, petite élevure circonscrite, arrondie ou conique, au sein d’un épithélium, faisant saillie à sa surface ou s’enfonçant dans une couche cellulaire voisine (ex. papille dermique).

papille conjonctivale l.f.

conjunctival papilla

Formation en relief observée préférentiellement sur la conjonctive palpébrale supérieure dans les conjonctivites papillaires, due à une infiltration inflammatoire exsudative et cellulaire périvasculaire.

papille de la dent l.f.

papilla dentis  (TA)

dental papilla

Amas de mésenchyme se trouvant à l’intérieur du bourgeon dentaire et représentant l’ébauche de la pulpe dentaire.

papille double l.f.

double disk

Duplication papillaire, les deux papilles étant jointives ou superposées.
À différencier des pseudopapilles colobomateuses (colobome cicatriciel postinflammatoire).

| page précédente | /6 | page suivante