Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2019

103 résultats 

tératome mature simplifié de l'ovaire l.m.

simplified mature teratoma of the ovary

Tumeur germinale de l’ovaire constituée d’une seule variété de tissu différencié, thyroïdien ou épidermique p. ex.

Étym. gr. teras, teratos : monstre ; -ome : suffixe signifiant tumeur

tératome mature complexe de l'ovaire l.m.

complex mature teratoma of the ovary

Tératome ovarien constitué de plusieurs variétés de tissus différenciés matures.

Étym. gr. teras, teratos : monstre ; -ome : suffixe signifiant tumeur

tératome mature de l'ovaire l.m.

mature teratoma of the ovary

Tumeur germinale de l’ovaire constituée de tissus embryonnaires différenciés d’évolution bénigne, par exemple le kyste dermoïde de l’ovaire.

Étym. gr. teras, teratos : monstre ; -ome : suffixe signifiant tumeur

tératome mature pluritissulaire de l'ovaire l.m.

mature pluritissular ovarian teratoma

Étym. gr. teras, teratos : monstre ; -ome : suffixe signifiant tumeur

tératome mature complexe de l'ovaire

tératome mature unitissulaire de l'ovaire l.m.

mature unitissular ovarian teratoma

Étym. gr. teras, teratos : monstre ; -ome : suffixe signifiant tumeur

tératome mature simplifié de l'ovaire

tératome cancérisé de l'ovaire l.m.

malignant teratoma of the ovary

Tératome mature de l’ovaire contenant un tissu cancéreux, p. ex. un carcinome épidermoïde.

Étym. gr. teras, teratos : monstre ; -ome : suffixe signifiant tumeur

tératome de l'ovaire l.m.

ovarian teratoma

Tumeur ovarienne germinale constituée de tissus embryonnaires plus ou moins différenciés, classée comme mature ou immature selon le degré de différenciation des tissus.

Étym. gr. teras, teratos : monstre ; -ome : suffixe signifiant tumeur

Syn. dysgerminome

tératome immature de l'ovaire l.m.

immature teratoma of the ovary

Tumeur germinale de l’ovaire constituée de tissus embryonnaires immatures peu différenciés et évoluant comme une tumeur maligne peu sensible à la chimiothérapie.

Étym. gr. teras, teratos : monstre ; -ome : suffixe signifiant tumeur

tératome immature mixte de l'ovaire l.m.

mixed teratoma of the ovary

Tératome ovarien constitué à la fois de tissus différenciés adultes et de tissus peu différenciés.

Étym. gr. teras, teratos : monstre ; -ome : suffixe signifiant tumeur

indice de gravité simplifié l.m.

simplified severity index

Plusieurs indices simplifiés sont utilisés en réanimation, l'IGS I (13 variables) et l'IGS II (15 variables) de Le Gall (1993).
Ils reposent sur le même principe de calcul que l'indice APACHE.
L'IGS II, le plus utilisé en France, y est obligatoire pour les comptes rendus des observations de réanimation.

Étym. lat. indicium : indication

score de Glasgow, indice Apache, IGS II

œil simplifié l.m.

œil réduit de Donders

Édit. 2017

angiome mature l.m.

mature angioma

Angiome généralement congénital qui ne régresse pas spontanément, reste stable ou peut s'aggraver au cours de la vie.
Il peut s'agir d'un angiome artérioveineux, veineux ou capillaroveineux. Certains auteurs subdivisent les angiomes matures d'après leurs répercussions hémodynamiques et distinguent les angiomes « hémodynamiquement actifs » (artérioveineux) et les angiomes « hémodynamiquement inactifs » (veineux ou capillaroveineux).

Étym. gr. aggeion : vaisseau ; ôma : tumeur

[A3,K4,Q2]

Édit. 2017  

ARN messager mature l.m.

mature messenger RNA

ARN messager obtenu après excision-ligature de l'ARN prémessager : sa séquence est intégralement traductible en une protéine.

Syn. ARN messager définitif

exon, intron, traduction

fœtus post-mature l.m.

post-mature fetus, post-term fœtus

Fœtus dont l’âge gestationnel est supérieur à 41 semaines et 4 jours d’aménorrhée et qui risque, du fait de la sénescence placentaire une souffrance aigüe en cours de travail ou une mort in utero.
Le terme de la grossesse est une donnée statistique qui peut pour une minorité de femmes être dépassée sans complication. Les signes cliniques de la post-maturité, peau sèche sans vernix, desquamation palmoplantaire, s’apprécient facilement à la naissance.

Étym. lat. fetus grossesse, qui porte le fruit de la fécondation

[O3,O6]

Édit. 2018

follicule mature l.m.

R. de Graaf, anatomiste néerlandais (1641-1693)

Syn. de Graaf (follicule de)

de Graaf (follicule de)

[A1]

Édit. 2018

post-mature (fœtus) l.m.

foetus postmature

transcrit mature l.m.

processed transcript

transcrit

tératome n.m.

teratoma

Formation tumorale constituée d'une variété de cellules ou de tissus par définition étrangers à la région qui l'abrite mais provenant du développement, à des stades variés, y compris jusqu'au stade adulte (tératome adulte ou mature), d'un ou de plusieurs des trois feuillets embryonnaires (tératome uni- ou pluritissulaire), ce qui explique son polymorphisme histologique ; mais il existe presque toujours une composante neuroépithéliale.
 Suivant le degré de maturation ou de différenciation des tissus produits par la tumeur, on distingue les tératomes matures ou bénins constitués de tissus bien différenciés dérivés d’un ou deux ou trois feuillets embryonnaires ( les dérivés du tissu ectodermique sont les plus représentés) et les tératomes immatures, malins,(parfois nommés térato-carcinome) produisant des tissus embryonnaires, plus ou moins identifiables, le plus souvent capables d’élaborer de l’α-fœto-protéine. L’immaturité ou la régression tumorale peuvent aller jusqu’à la production de tissu placentaire (chorio-carcinome) ou de tissu vitellin (tumeur vitelline caractérisée par la production de globules hyalins, PAS et α-fœto-protéine positifs).
C’est une tumeur rare de l'enfant et de l'adulte jeune, appartenant au groupe des tumeurs germinales (ovaire, testicule), prenant naissance dans les gonades ou dans d'autres territoires tels que médiastin, rétro-péritoine, hypophyse. Les tératomes sacro-coccygiens, à développement exo- ou endo-pelvien sont fréquents et peuvent être diagnostiqués pendant la vie fœtale.
C’est une volumineuse tumeur bosselée, irrégulière, plus ou moins infiltrante, hétérogène à la section, où les zones kystiques alternent avec des zones denses, riches en os, en cartilage et en cheveu. Dans le système nerveux, plus de la moitié siègent dans la région pinéale ou parapinéale et prédominent dans le sexe masculin. Les autres s'observent dans la région sellaire, la fosse postérieure et la région sacrococcygienne, associées à un spina bifida. Le degré de malignité d'un tératome est généralement en fonction inverse du degré de différenciation tissulaire. Certaines de ces tumeurs ne comportent que des tissus parfaitement différenciés : elles sont dites matures. D'autres possèdent un contingent de cellules immatures : elles vont subir une évolution maligne d'autant plus fréquente qu'elles sont immatures.
Les tératomes sont peu sensibles à la radiothérapie et à la chimiothérapie.

Étym. gr. teras, teratos : monstre ; -ome : suffixe signifiant tumeur

Syn. dysembryome, tumeur dysembryoplasique

tératome bénin du médiastin l.m.

benign mediastinal teratoma

Tumeur dysembryoplasique formée d'un mélange de tissus adultes sans organisation.
Il s'agit :
- soit de tératomes matures multi-tissulaires, tumeur contenant les dérivés de tous les feuillets embryonnaires, avec la présence des dérivés de l'ectoderme (peau, dents, cheveux, sébum) de l'endoderme (épithélium digestif), du mésoderme (os, cartilage, muscle, graisse) ;
- soit d'une tumeur à un seul feuillet dont le type habituel est le kyste dermoïde (sébum, poils, épithélium malpighien, parfois dents).
Ces tumeurs siègent dans le médiastin antérieur et moyen. Elles sont sphéroïdes, bien limitées mais sans capsule propre, débordant le médiastin, le plus souvent à gauche. La présence radiologique de calcifications permet d'affirmer le diagnostic.
L'indication opératoire est formelle du fait du risque d'une fistulisation dans les voies aériennes. Au cours de leur exérèse, les tératomes bénins n'ayant pas de capsule propre et s'accompagnant d'une importante réaction inflammatoire en périphérie, le nerf phrénique gauche, s'il n'est pas préalablement repéré, risque d'être sectionné.
À côté des tératomes bénins et des tératomes malins, il est des tératomes mixtes à contingents matures et immatures. La bénignité ne peut être affirmée que par un examen histologique complet de la pièce d'exérèse.
Anc. dénom. dysembryome bénin, kyste dermoïde

Étym. gr. teras, teratos : monstre ; -ome : suffixe signifiant tumeur

Syn. tumeur germinale bénigne du médiastin

tératome cardiaque l.m.

cardiac teratoma

Variété de tumeur du cœur caractérisée par sa structure complexe, faite de la juxtaposition de tissus multiples, parfois même différenciés en ébauches organoïdes.
C’est une tumeur exceptionnelle habituellement de haute gravité.

Étym. gr. teras, teratos : monstre ; -ome : suffixe signifiant tumeur

tératome du cou l.m.

teratoma of the neck

Tumeur dysembryoplasique formée d’un mélange désorganisé de tissus adultes (tératomes bénins) ou de tissus immatures (tératomes malins).
Les tératomes sont le plus souvent observés dans la région médiane du cou.

Étym. gr. teras, teratos : monstre ; -ome : suffixe signifiant tumeur

tératome kystique bénin l.m.

Étym. gr. teras, teratos : monstre ; -ome : suffixe signifiant tumeur

kyste dermoïde de l'ovaire

tératome malin du médiastin l.m.

malignant mediastinal teratoma

Tumeur maligne embryonnaire, très évolutive donnant des signes de compression médiastinale, observée surtout chez les hommes jeunes.
Il est assez rare puisqu'il représente 4% des tumeurs malignes du médiastin. Parmi les tératomes malins, on distingue :
- les choriocarcinomes avec β-HCG (human chorionic gonadotrophin β) très élevées,
- les tumeurs vitellines ou mésoblastomes (tumeurs malignes à un seul feuillet) avec élévation importante des α-fœtoprotéines,
Fréquemment, on retrouve dans ces tératomes du tissu séminomateux. Lorsqu'il est prépondérant, il ne faut pas méconnaître la présence de fragments de tératome qui modifie profondément le traitement et aggrave le pronostic.

Étym. gr. teras, teratos : monstre ; -ome : suffixe signifiant tumeur

Syn. tumeur germinale maligne

choriocarcinome germinal tératomateux du médiastin, tumeur vitelline maligne

tératome orbitaire l.m.

orbital teratoma

Tumeur congénitale faite de tissus multiples, chaotiques et différenciés et d'ébauches organiques qui distend monstrueusement les paupières avec disparition du globe oculaire.
Deux types mature ou immature. Histologiquement le tératome mature est bénin, il est composé de tissus étrangers à l'orbite et peut exceptionnellement reproduire les parties d'un fœtus ou un embryon entier. Il est évolutif monstrueux et de pronostic vital, et nécessite l'exentération. Le tératome immature est rarissime dans l'orbite, il contient des tissus embryonnaires à potentiel malin et donne des métastases (présence d'α-fœtoprotéine dans le sérum).

Étym. gr. teras, teratos : monstre ; -ome : suffixe signifiant tumeur

tératome sacrococcygien l.m.

sacro-coccygian teratoma

Tératome kystique du fœtus siègeant sur la région pré- ou rétro-sacrococcygienne.
Lorsqu’il est volumineux, il doit faire préférer une naissance par opération césarienne. Richement vascularisé, il peut alors entrainer à la naissance des troubles hémodynamiques du nouveau-né et requérir une intervention chirurgicale d’exérèse immédiate.

Étym. gr. teras, teratos : monstre ; -ome : suffixe signifiant tumeur

| /5 | page suivante