Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2019

1 résultat 

stérilisation tubaire l.f.

tubal sterilisation

Suppression irréversible de la fertilité par ablation chirurgicale de tout ou partie de la trompe de Fallope ou par son obstruction.
Elle se pratique par laparotomie, par colpotomie antérieure ou postérieure, ou par cœlioscopie. Les techniques les plus utilisées sont la salpingectomie, la fimbriectomie, la résection-ligature d’un segment de trompe, avec ou sans enfouissement sous le péritoine, la destruction de l’isthme et de l’ampoule par électrocoagulation, l’obturation de l’isthme par un anneau en silastique de Yoon ou une agrafe de Hulka. Elle est en principe irréversible, mais le taux d’échecs est de 1 à 2%, quelle que soit la technique ; les chances de grossesse sont de l’ordre de 50% après reperméabilisation chirurgicale d’une ligature tubaire. Considérée comme une mutilation, elle est interdite en France, sauf dans le cas où une grossesse ferait peser des menaces graves sur la santé de la femme.

R. H. Pomeroy, gynécologue américain (1867-1925), sa technique a été décrite par ses associés E. Bishop et W. F Nelms en 1930 ; M. Madlener, gynécologue allemand (1919)

fimbriectomie, Pomeroy (technique de), Madlener (technique de), Hulka-Clemens (clips de)