Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2018

1 résultat :

stades carnegie l.m.p.

tempus embryonicum, gradus carnegienses (st 1 ad 23) (TE)
Séquences normales du développement des caractères externes et internes de l’embryon décrits par R. O’Rahilly à la Carnegie Institution of Washington et connues sous le terme de « stades carnegie ».
Ils sont au nombre de 23 et couvrent la période qui s’étend de la fécondation au 60ème jour.
Qualifiés de période embryonnaire, ils couvrent les périodes pré-embryonnaire et embryonnaire des horizons de Streeter. Pendant cette période l’embryon acquiert toutes les caractéristiques d’un être humain reconnaissable à l’œil nu. Chaque stade est bien défini sur des critères morphologiques internes et externes. Une certaine correspondance peut être établie avec les horizons de Streeter.

R. O’Rahilly, embryologiste américain (1973), G.L. Streeter, embryologiste américain (1942-1951)

Étym. angl. stadium période (en médecine – 1669)

Syn. périodes embryonnaires carnegie

horizons de Streeter, développement de l’embryon et du fœtus humain (par séquence de semaines), stade carnegie 1, stade carnegie 2, stade carnegie 3, stade carnegie 4, stade carnegie 5, stade carnegie 6, stade carnegie 7, stade carnegie 8, stade carnegie

[A4, O6]