Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2019

1 résultat 

stéatose hépatique l.f.

hepatic (liver) steatosis

Accumulation de graisses, presque toujours des triglycérides, dans le cytoplasme hépatocytaire qui, normalement, n'en contient que des traces minimes.
La stéatose peut être d’origine alcoolique ou virale ou s’intégrer dans un syndrome métabolique. La stéatose alcoolique apparaît, pour l'essentiel, déterminée par une inhibition du catabolisme hépatique des acides gras alors que leur captation et leur estérification en triglycérodes sont au contraire accrues. Elle évolue vers une guérison complète après arrêt de l'intoxication alcoolique.
L’hépatite pseudo-alcoolique se définit histologiquement par des lésions de ballonisation des hépatocytes associées à une inflammation lobulaire. Il peut s’y associer une fibrose. Cette lésion fait partie du syndrome métabolique. Il s’agit actuellement dans les pays occidentaux de l’atteinte hépatique la plus fréquente après la stéatose isolée.