Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2018

1 résultat 

shigellose n.f.

shigellosis

Infection intestinale aigüe strictement humaine due à des entérobactéries du genre Shigella et responsable, dans sa forme clinique la plus typique, de la dysenterie bacillaire.
La shigellose, cosmopolite, est endémo-épidémique dans les régions tropicales à faible niveau d'hygiène ; fréquente chez les enfants, elle est transmise directement par les mains sales ou indirectement par de l'eau ou des aliments souillés par des matières fécales.
La dysenterie bacillaire, résultant d'ulcérations multiples de la muqueuse colique, se caractérise par des émissions intestinales très nombreuses, afécales, glairosanglantes et purulentes dans un contexte de fièvre élevée ; elle s'accompagne de douleurs abdominales (épreintes coliques, ténesme anal) et d'une altération marquée de l'état général . Dans ses formes frustes, la shigellose s'exprime par une diarrhée liquide, de sédation spontanée en 2 à 3 jours. À l'inverse, chez les enfants et lorsque S. dysenteriae  est en cause, peuvent apparaître par action de toxines bactériennes, déshydratation, convulsions, coma, hypoglycémie, syndrome hémolytique ou urémique ; l'apparition d'un syndrome de Reiter à distance d'un épisode aigu de shigellose, est exceptionnelle. La coproculture assure la diagnostic.
De nombreux antibiotiques sont inefficaces en raison de résistances plasmidiques, mais quinolones et céphalosporines sont habituellement actives, associées à une réhydratation souvent nécessaire.

H. Reiter, bactériologiste allemand (1916)

Syn. dysenterie bacillaire

Reiter (syndrome de)