Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2018

2 résultats 

scanographie n.f.

scanography, computer axial tomography (CAT), computed tomography (CT)

Procédé moderne d’examen par les rayons X permettant d’obtenir des coupes du corps humain d’une très grande précision en reconstruisant l’image de chaque coupe à partir d’un très grand nombre de mesures de densité.
Un très fin pinceau de rayons X tourne autour du sujet à examiner, tandis qu’une couronne de détecteurs mesure la densité des tissus traversés dans chaque position du tube radiogène. La densité de chaque volume élémentaire (voxel) est calculée par l’ordinateur de l’appareil. Les valeurs numériques sont alors transformées en valeurs analogiques qui permettent la formation de l’image de la tranche examinée sur le moniteur de télévision et transmise au reprographe. Il est également possible, à partir d’une pile de coupes axiales, de reconstruire des images selon des plans frontal, sagittal ou obliques ou en trois dimensions.
L’invention de cette technique est due à l’ingénieur anglais Geoffrey Newbold Hounsfield, dont le premier prototype fonctionna en 1972. Avec Allan MacLeod Cormack, physicien américain d’origine sud-africaine , qui mit au point la reconstruction tridimensionnelle, il partagea le Prix Nobel de Médecine de 1979.
Le terme scanographie a été officiellement adopté par l’Académie française et par le Ministère de la Santé (17/12/1978), mais celui de tomodensitométrie devrait lui être préféré.
Peut aussi s’orthographier : scannographie.

Étym. angl. to scan : scruter ; gr. graphein : écrire

scanner, tomodensitométrie, scanographie hélicoïdale

tomodensimétrie n.f.

Syn. scanographie

tomodensitométrie