Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2020

14 résultats 

SRAS acr. pour Syndrome respiratoire aigu sévère

SARS (severe acute respiratory syndrome)

syndrome respiratoire aigu sévère dû au SARS-CoV-1

[D1, K1]

Édit. 2020

SRAS-CoV

SARS-CoV

Betacoronavirus (famille des Coronaviridae) responsable du syndrome respiratoire aigu sévère.

syndrome respiratoire aigu sévère, Coronaviridae

SARS-CoV-2 (virus)

SARS-CoV-2 (virus)

Virus à ARN du genre Betacoronavirus (famille des Coronaviridae) responsable d’un syndrome respiratoire aigu ayant émergé en Chine en 2019.
Proche de l’agent du SRAS, ce virus (auparavant désigné sous la dénomination nCoV-2019) est l’agent d’un syndrome respiratoire aigu, désigné sous la dénomination Covid-19, qui émergea en novembre 2019 dans la ville de Wuhan (province de Hubei, Chine) avant de se propager aux autres province chinoises et à d’autres pays.
L’origine animale du virus ne fait guère de doute mais les hôtes et les réservoirs sont encore inconnus ; peut-être s’agit-il des pangolins. Au vu des données concernant les autres Betacoronavirus émergents, on soupçonne une implication de chauves-souris comme réservoirs. Un possible lien entre le début de l’épidémie et la fréquentation d’un marché de Wuhan où sont vendus des animaux sauvages vivants a été évoqué, sans toutefois être démontré.

Coronaviridae, syndrome respiratoire aigu sévère dû au Coronavirus 2, SRAS

[D1]

Édit. 2020

SARS-CoV-2 (virus)

SARS-CoV-2 (virus)

Virus à ARN du genre Betacoronavirus, sous-genre Sarbecovirus (famille des Coronaviridae) responsable d’un syndrome respiratoire aigu ayant émergé en Chine en 2019.
Proche de l’agent du SRAS (le virus SARS-CoV-1), ce virus est l’agent d’un syndrome respiratoire aigu, désigné sous la dénomination Covid-19, qui émergea en novembre 2019 dans la ville de Wuhan (province de Hubei, Chine) avant de se propager aux autres province chinoises et, sous forme d'une pandémie, à de nombreux autres pays sur tous les continents.
L’origine animale du virus ne fait guère de doute mais les hôtes et les réservoirs sont encore inconnus. Au vu des données concernant les autres Betacoronavirus émergents, on soupçonne une implication de chauves-souris comme réservoirs. Un possible lien entre le début de l’épidémie et la fréquentation d’un marché de Wuhan où sont vendus des animaux sauvages vivants a été évoqué, sans toutefois être démontré. D'autres mammifères domestiques ou sauvages peuvent être atteints, en particulier les Félidés, les visons ou les grands singes.

Coronaviridae, syndrome respiratoire aigu sévère dû au Coronavirus SARS-CoV-2

[D1]

Édit. 2020

SARS-CoV-1 (virus)

SARS-CoV-1 (virus)

Virus à ARN du genre Betacoronavirus, sous-genre Sarbecovirus (famille des Coronaviridae) responsable d’un syndrome respiratoire aigu ayant émergé en Chine en 2002-2003.
Ce virus est l’agent d’un syndrome respiratoire aigu, désigné sous la dénomination de SRAS. Les réservoirs sont constitués par des Chiroptères (chauves-souris) mais les hôtes relais entre les chauves-souris et les Hommes ne sont pas formellement identifiés ; il s'agit certainement d'animaux sauvages proposés vivants sur les marchés.

Coronaviridae, syndrome respiratoire aigu sévère dû au Coronavirus SARS-CoV-1

[D1]

Édit. 2020

SARS-CoV-2 (virus)

SARS-CoV-2 (virus)

Virus à ARN du genre Betacoronavirus, sous-genre Sarbecovirus (famille des Coronaviridae) responsable d’un syndrome respiratoire aigu ayant émergé en Chine en 2019.
Proche de l’agent du SRAS (le virus SARS-CoV-1), ce virus est l’agent d’un syndrome respiratoire aigu, désigné sous la dénomination Covid-19, qui émergea en novembre 2019 dans la ville de Wuhan (province de Hubei, Chine) avant de se propager aux autres province chinoises et, sous forme d'une pandémie, à de nombreux autres pays sur tous les continents.
L’origine animale du virus ne fait guère de doute mais les hôtes et les réservoirs sont encore inconnus. Au vu des données concernant les autres Betacoronavirus émergents, on soupçonne une implication de chauves-souris comme réservoirs. Un possible lien entre le début de l’épidémie et la fréquentation d’un marché de Wuhan où sont vendus des animaux sauvages vivants a été évoqué, sans toutefois être démontré. D'autres mammifères domestiques ou sauvages peuvent être atteints, en particulier les Félidés, les visons ou les grands singes.

Coronaviridae, syndrome respiratoire aigu sévère dû au Coronavirus SARS-CoV-2

[D1, K1]

Édit. 2020

SARS-CoV-1 (virus)

SARS-CoV-1 (virus)

Virus à ARN du genre Betacoronavirus, sous-genre Sarbecovirus (famille des Coronaviridae) responsable d’un syndrome respiratoire aigu ayant émergé en Chine en 2002-2003.
Ce virus est l’agent d’un syndrome respiratoire aigu, désigné sous la dénomination de SRAS. Les réservoirs sont constitués par des Chiroptères (chauves-souris) mais les hôtes relais entre les chauves-souris et les Hommes ne sont pas formellement identifiés ; il s'agit certainement d'animaux sauvages proposés vivants sur les marchés.

Coronaviridae, syndrome respiratoire aigu sévère dû au Coronavirus SARS-CoV-1

[D1, K1]

Édit. 2020

SARS sigle pour Severe Acute Respiratory Syndrome

Syndrome respiratoire aigu sévère dû au Coronavirus

[D1, K1]

Édit. 2020

syndrome respiratoire aigu sévère l.m.

severe acute respiratory syndrome (SARS)

Syndrome respiratoire infectieux zoonotique, potentiellement grave, survenant par épidémies ou par cas sporadiques en Asie.
Ce syndrome a été identifié, ainsi que le virus responsable, à l'occasion de la survenue d'une épidémie en Chine en 2002-2003 (environ 8 000 cas, 800 morts). Le tableau clinique débute par une pneumonie d'apparence banale avec fièvre, frissons, myalgies, céphalées, toux, dyspnée. Il existe souvent des vomissements et une diarrhée, parfois une hépatite, rarement une symptomatologie neurologique. Généralement bénigne chez les jeunes enfants, l'évolution est en revanche plus sévère chez les adultes et surtout les personnes âgées où est observée une progression de l'atteinte pulmonaire aboutissant fréquemment à une détresse respiratoire aiguë. La létalité globale est de l'ordre de 10 %. Le diagnostic fait appel à des techniques de biologie moléculaire. Nous ne disposons actuellement d'aucun traitement spécifique. Des vaccins sont à l'étude.

Un syndrome proche, dénommé Covid-19, et dû au Betacoronavirus SRAS-CoV-2, a émergé en Chine en 2019.
Le virus en cause est un Betacoronavirus (SRAS-CoV, famille des Coronaviridae) dont le génome présente de fréquentes mutations ponctuelles qui lui permettent de franchir les barrières d'espèces et de s'adapter à des environnements différents. Ce syndrome sévit en Asie par petites épidémies, principalement chez des personnes ayant des contacts avec des animaux (éleveurs ou marchands d'animaux vivants). En raison du fort pouvoir contagieux de ce virus qui est éliminé notamment dans les sécrétions naso-pharyngées et dans les selles, des cas nosocomiaux ont été observés parmi les personnels soignants ainsi que dans différents pays chez des voyageurs revenant d'un foyer épidémique. Comme pour la plupart des Betacoronavirus, les hôtes habituels du virus, qui en constituent probablement les réservoirs, sont des chauves-souris, les autres animaux infectés n'étant que des hôtes-relais.  

Sigle SRAS

Coronaviridae, syndrome respiratoire aigu sévère dû au Coronavirus 2

[D1, G1, K1]

Édit. 2020

nCoV-2019

Syn. ancienne dénomination de SARS-CoV-2 (virus)

SARS-CoV-2 (virus)

[D1]

Édit. 2020

syndrome respiratoire aigu sévère dû au Coronavirus SARS-CoV-2 l.m.

severe acute respiratory syndrome-related to Coronavirus SARS-CoV-2

Covid-19

[D1]

Édit. 2020

syndrome respiratoire aigu sévère dû au Coronavirus SARS-CoV-2 l.m.

severe acute respiratory syndrome-related to Coronavirus SARS-CoV-2

Covid-19

[D1, K1]

Édit. 2020

syndrome respiratoire aigu sévère dû au SARS-CoV-1 l.m.

severe acute respiratory syndrome related to SARS-CoV-1

Syndrome respiratoire infectieux zoonotique, potentiellement grave, ayant causé une forte épidémie en Chine avec des épisodes épidémiques liés à des cas importés dans d'autres pays.
Ce syndrome fut identifié, ainsi que le virus responsable, à l'occasion de la survenue d'une émergence épidémique en Chine en 2002-2003 (environ 8 000 cas, 800 morts). Le tableau clinique débute par une pneumonie d'apparence banale avec fièvre, frissons, myalgies, céphalées, toux, dyspnée. Il existe souvent des vomissements et une diarrhée, parfois une hépatite, rarement une symptomatologie neurologique. Généralement bénigne chez les jeunes enfants, l'évolution est en revanche plus sévère chez les adultes et surtout les personnes âgées où est observée une progression de l'atteinte pulmonaire aboutissant fréquemment à une détresse respiratoire aiguë. La létalité globale est de l'ordre de 10 %. Le diagnostic fait appel à des techniques de biologie moléculaire. Nous ne disposons actuellement d'aucun traitement spécifique. Des vaccins sont à l'étude.
Un syndrome proche, dénommé Covid-19 et dû au Betacoronavirus SRAS-CoV-2, a émergé en Chine en 2019.
                                                                                                                                                                                                                                                                                         Le virus en cause est un Betacoronavirus (SARS-CoV-1, famille des Coronaviridae) dont le génome présente de fréquentes mutations ponctuelles qui lui permettent de franchir les barrières d'espèces et de s'adapter à des environnements différents. Ce syndrome sévit en Asie par petites épidémies, principalement chez des personnes ayant des contacts avec des animaux (éleveurs ou marchands d'animaux vivants). En raison du fort pouvoir contagieux de ce virus qui est éliminé notamment dans les sécrétions naso-pharyngées et dans les selles, des cas nosocomiaux ont été observés parmi les personnels soignants ainsi que dans différents pays chez des voyageurs revenant d'un foyer épidémique. Comme pour la plupart des Betacoronavirus, les hôtes habituels du virus, qui en constituent probablement les réservoirs, sont des chauves-souris, les autres animaux infectés n'étant que des hôtes-relais.  

Sigle SARS

Coronaviridae, SARS-CoV-1, Covid-19

[D1, K1]

Édit. 2020

syndrome respiratoire aigu sévère dû au SARS-CoV-1 l.m.

severe acute respiratory syndrome related to SARS-CoV-1

Syndrome respiratoire infectieux zoonotique, potentiellement grave, ayant causé une forte épidémie en Chine avec des épisodes épidémiques liés à des cas importés dans d'autres pays.
Ce syndrome fut identifié, ainsi que le virus responsable, à l'occasion de la survenue d'une émergence épidémique en Chine en 2002-2003 (environ 8 000 cas, 800 morts). Le tableau clinique débute par une pneumonie d'apparence banale avec fièvre, frissons, myalgies, céphalées, toux, dyspnée. Il existe souvent des vomissements et une diarrhée, parfois une hépatite, rarement une symptomatologie neurologique. Généralement bénigne chez les jeunes enfants, l'évolution est en revanche plus sévère chez les adultes et surtout les personnes âgées où est observée une progression de l'atteinte pulmonaire aboutissant fréquemment à une détresse respiratoire aiguë. La létalité globale est de l'ordre de 10 %. Le diagnostic fait appel à des techniques de biologie moléculaire. Nous ne disposons actuellement d'aucun traitement spécifique. Des vaccins sont à l'étude.
Un syndrome proche, dénommé Covid-19 et dû au Betacoronavirus SRAS-CoV-2, a émergé en Chine en 2019.
Le virus en cause est un Betacoronavirus (SARS-CoV-1, famille des Coronaviridae) dont le génome présente de fréquentes mutations ponctuelles qui lui permettent de franchir les barrières d'espèces et de s'adapter à des environnements différents. Ce syndrome sévit en Asie par petites épidémies, principalement chez des personnes ayant des contacts avec des animaux (éleveurs ou marchands d'animaux vivants). En raison du fort pouvoir contagieux de ce virus qui est éliminé notamment dans les sécrétions naso-pharyngées et dans les selles, des cas nosocomiaux ont été observés parmi les personnels soignants ainsi que dans différents pays chez des voyageurs revenant d'un foyer épidémique. Comme pour la plupart des Betacoronavirus, les hôtes habituels du virus, qui en constituent probablement les réservoirs, sont des chauves-souris, les autres animaux infectés n'étant que des hôtes-relais.  

Sigle SRAS

Coronaviridae, SARS-CoV-1, Covid-19

[D1, K1]

Édit. 2020