Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2018

48 résultats 

peptide dominant l.f.

dominant peptide

Au sein d'une chaine polypeptidique, peptide particulier qui s'associe préférentiellement avec une molécule allélique du complexe majeur d’histocompatibilité pour interagir avec les récepteurs TCR.

peptide sous-dominant l.f.

non dominant peptide.
Peptide qui s'associe avec une faible affinité à une molécule du complexe majeur d’histocompatibilité de sorte que, contrairement au peptide dominant, il n'entraîne pas une interaction fonctionnelle avec les TCR.
Les peptides sous-dominants ne sont pas présentés de façon efficace par les cellules hématopoïétiques de la jonction corticomédullaire du thymus, de sorte qu’ils ne font pas l’objet d’une sélection négative des lymphocytes T.

Syn. peptide ignoré

ignorance immunologique

pseudoglaucome dominant l.m.

pseudoglaucoma

Glaucome héréditaire sans tension, avec excavation papillaire et déficit campimétrique grave de type glaucomateux.
Débute entre 20 et 30 ans, sans nystagmus. L‘affection, très rare, ressemble au glaucome de von Graeffe. Famille norvégienne. L’hérédité est autosomique dominante (MIM 177700).

K. Sandvig, ophtalmologiste norvégien (1961)

Syn. glaucome sans tension

retard mental autosomique dominant 29 l.m.

autosomal dominant mental retardation-29

Manifestations de retards mental et intellectuel d’intensité variable.
Celles-ci se traduisent par des troubles de l’élocution, une instabilité d’humeur, des troubles du comportement ; y sont associés quelques signes dysmorphiques.
Cette affection est liée à une mutation hétérozygote du gène SETBP1 situé sur le locus chromosomique 18q12.3

SETBP1

rétinoschisis autosomique dominant l.m.

retinoschisis, autosomal dominant

Rétinoschisis retrouvé dans une famille de 8 membres sur 3 générations avec rétinoschisis périphérique et maculaire.
L'ERG est normal pour 6 des 8 membres atteints.
L’affection est autosomique dominante (MIM 180270).

Y. Yassur, ophtalmologiste israélien (1982)

Donaldson-Fitzpatrick (albinoïdisme oculocutané dominant de) l.m.

Donaldson-Fitzpatrick’s dominant oculocutaneous albinoidism

T. B. Fitzpatrick, dermatologiste et D.D. Donaldson, ophtalmologiste américains (1974)

albinoïdisme oculocutané dominant

bourse séreuse du muscle poplité l.f.

récessus subpoplité

Édit. 2017

espace poplité du fémur l.m.

surface poplitée du fémur

[A1]

Édit. 2018  

fente labiopalatine, kyste paramédian muqueux de la lèvre inférieure, ptérygium poplité et anomalies digitogénitales l.f.

cleft lip palate, paramedian mucous cysts of the lower lip, popliteal pterygium, digital and genital anomalies faciogenitopopliteal syndrome

ptérygion poplité dominant (syndrome du)

[Q2,I1,M2]

Édit. 2018 

fossette du poplité l.f.

sillon poplité

fossette du poplité l.f.

sillon poplité

kyste poplité l.m.

Baker’s cyst, popliteal cyst

Distension liquidienne d’une des bourses séreuses de la région poplitée ou épanchement de liquide synovial articulaire à travers un orifice capsulaire postérieur.
Le kyste se développe habituellement dans la bourse séreuse du muscle demi-membraneux ou du m. jumeau médial. Chez l’enfant il a tendance à régresser spontanément. Chez l’adulte il s’agit souvent d’un faux kyste (sans membrane propre) d’origine synoviale lié à une lésion intra-articulaire souvent de type dégénératif.

W. Baker, chirurgien britannique (1885)

ligament poplité arqué l.m.

ligamentum popliteum arcuatum (TA)

arcuate popliteal ligament

Arcade fibreuse faisant partie du plan fibreux postérieur du genou.
Elle est constituée de deux faisceaux : un faisceau médial ou tibial, tendu entre la partie latérale de la face postérieure de la capsule de l’articulation du genou (coque condylienne externe) et la face postérieure de l’épiphyse supérieure du tibia ; un faisceau latéral ou fibulaire qui relie la partie latérale de la face postérieure de la capsule de l’articulation du genou (coque condylienne externe) à la tête de la fibula ; ce faisceau externe constitue le ligament latéral externe court du genou. Ces deux faisceaux, dont les insertions proximales sont communes, forment l’arcade du muscle poplité dont l’angle est arrondi par des fibres arciformes tibio-fibulaires.

ligament poplité oblique l.m.

ligamentum popliteum obliquum (TA)

oblique popliteal ligament

Eventail fibreux faisant partie du plan fibreux postérieur du genou.
Il est constitué par les fibres du tendon récurrent du muscle semi-membraneux qui se détachent du bord latéral du tendon direct de ce muscle et se fixent sur la partie latérale de la face postérieure de la capsule de l’articulation du genou, sur la fabella et sur la région sus-condylienne latérale du fémur.

muscle poplité l.m.

musculus popliteus (TA)

popliteus

Muscle court, aplati et triangulaire, situé à la partie postérieure du genou.
Il s’insère sur la partie postéro-latérale du condyle latéral du fémur et se termine sur la lèvre supérieure de la ligne du muscle soléaire du tibia et sur la portion de la face postérieure de cet os située au-dessus de cette ligne. Il fléchit la jambe et la porte en rotation interne. Il est innervé par un rameau du nerf tibial.

nerf sciatique poplité externe l.m.

nerf fibulaire commun

nerf sciatique poplité interne l.m.

tibial nerve

Branche du sciatique dont les fibres sont issues des racines lombosacrées L4, L5, S1 et S2, qui traverse l'anneau du soléaire et donne le nerf tibial postérieur.
Ce nerf assure l'innervation motrice des muscles jumeaux, du soléaire, du plantaire grêle, du poplité et du jambier antérieur. Sur le plan sensitif, il donne le saphène tibial qui chemine à la face postérieure de la jambe et s'anastomose au nerf saphène péronier pour former le nerf saphène externe (sural nerve). Ce dernier contourne la malléole externe pour se distribuer à la face externe du pied (talon et 5e orteil inclus).
Ses lésions traumatiques correspondent le plus souvent à des plaies au niveau du creux poplité.

Sigle : SPI

poplité adj.

popliteal

Qui se rapporte à la partie postérieure du jarret et de l'articulation du genou.

Étym. lat. poples : jarret.

artère poplitée, kyste poplité, veine poplitée

poplité (kyste) l.m.

Tuméfaction à contenu mucoïde situé en arrière du genou à la partie basse du creux poplité.
Il communique souvent avec la synoviale de l'articulation du genou. Il est indolore, souvent régressif chez l'enfant.

W. M. Baker, anatomiste et chirurgien britannique (1885)

ptérygium poplité l.m.

popliteal pterygium

Repli cutané derrière le creux poplité pouvant être isolé ou entrer dans le cadre du syndrome des ptérygiums multiples.

pterygium poplité de Trélat l.m.

Trélat’s popliteal pterygium

Repli cutané des creux poplités associé à une palmure intercrurale (signe majeur).
Il existe de nombreuses formes avec plusieurs types de transmission et pour les yeux soudure palpébrale plus ou moins marquée (ankyblépharon). De nombreuses autres anomalies associées peuvent être observées selon les formes, telles que microdontie, fente labiopalatine, agénésie des incisives centrales et latérales (si le prémaxillaire est hypoplasique), syndactylies, scoliose, anhidrose et anomalies génito-urinaires. L’affection est autosomique dominante.

U. Trélat, chirurgien français, membre de l’Académie de médecine (1869)

Syn. ptérygion poplité

ptérygion poplité récessif et dominant

récessus sous-poplité l.m.

récessus subpoplité

sillon poplité l.m.

sulcus popliteus (TA)

groove for popliteus

Dépression allongée le long du bord inférieur de la face latérale du condyle latéral du fémur, au-dessous et en arrière de l’épicondyle latéral.
Elle donne insertion au tendon du muscle poplité.

Syn. anc. fossette du poplité

| page précédente | /2