Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2019

1 résultat 

peste porcine africaine l.f.

african swine fever

Maladie animale des Suidés sauvages (sangliers, phacochères, …) ou domestiques (porcs), sévissant en Afrique, au Moyen-Orient et en Europe de l'Est.
La peste porcine africaine réalise chez le porc une septicémie avec hyperthermie, vomissements, diarrhée, hémorragies, détresse respiratoire, avortements. Dans les formes aiguës, la létalité est de 100 % ; il existe néanmoins des formes atténuées. La peste porcine africaine est une maladie redoutable pour l'élevage porcin.
Cette virose est épizootique chez les Suidés. Répandues dans le continent africain, elle touche également les pays d'Europe orientale (Russie, Pologne, pays baltes, Roumanie, Bulgarie, Ukraine, Hongrie, République Tchèque,…), dans les pays du Caucase (Arménie, Géorgie, Azerbaïdjan) et est susceptible de se répandre vers l'Ouest de l'Europe (quelques foyers ont été observés par le passé et des cas ont été détectés chez des sangliers en Belgique en 2018). Elle a été introduite en Chine en 2018. Globalement, l'incidence de la maladie est en augmentation.
L'agent en cause est un virus du genre Asfivirus (famille des Asfarviridae) dont la transmission a lieu par contact avec un animal, par  un aliment ou un environnement contaminé, ou encore par des tiques Argasidae du genre Ornithodoros. La maladie n'est pas transmissible à l'Homme. Il n'existe pas de vaccin.
Des mesures strictes de biosécurité (restriction de circulation, dératisation et nettoyage soigneux dans les élevages, surveillance de l'alimentation, évitement des contacts avec la faune sauvage, etc.) sont nécessaires.
A ne pas confondre avec la peste porcine classique due à un Pestivirus.

Sigle PPA (français), ASF (anglais)

asfivirus, Ornithodoros moubata

[D1,D2,D5]

Édit. 2018