Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2018

4 résultats 

oxydo-réduction n.f.

oxidoreduction

Réaction dans laquelle s'effectuent simultanément, par un échange d'électrons, l'oxydation d'une substance et la réduction d'une autre.

oxydation, réduction

[C1]

Édit. 2018

potentiel d'oxydoréduction l.m.

oxidation reduction potential

Force électromotrice que développe un corps, une solution ou un mélange manifestant des propriétés oxydantes ou réductrices en présence d'un autre système oxydoréducteur, due aux échanges électroniques accompagnant les réactions d'oxydation ou de réduction.
On l'exprime par le logarithme de l'inverse de l'activité (ou de la pression) de l'hydrogène moléculaire avec laquelle le corps ou le mélange sont en équilibre. C'est, en effet, cette pression qui commande l'orientation de l'évolution vers l'oxydation ou vers la réduction.
Le système de référence est la demi-pile d'hydrogène, qui sert à classer la force oxydante des divers systèmes. La notation du potentiel d'oxydoréduction a été longtemps effectuée au moyen d'une échelle des rH, analogue à celle des pH. Cette notation est actuellement abandonnée.

potentiel normal d'oxydoréduction l.m.

standard oxidation reduction potential

Potentiel d'oxydoréduction correspondant à des concentrations molaires égales à pH 7 des composés réduits et oxydés.
Pratiquement pour les réactions métaboliques, la différence de potentiel électrique exprimée en volts est proportionnelle à l'énergie en joules dégagée par l'oxydation du composé réduit : on a ΔG°= -nFΔE°.
Ainsi par rapport au système de référence, pour lequel E°=0 V et ΔG°= 154 kJ, le cytochrome c a un potentiel redox de +0,26 V (105 kJ pour 2 cyt c), le succinate →fumarate 0 V (154 kJ), le NADH -0,32 V (215 kJ), le phosphoglycéraldéhyde → phosphoglycérate -0,57 V (262 kJ).

Syn. potentiel redox

Symb. rH

succinate-cytochrome c-réductase n.f.

Ensemble enzymatique de la chaîne respiratoire mitochondriale, catalysant l'oxydoréduction du succinate avec le ferricytochrome c :

Ce système comporte la succinate-déshydrogénase et d'autres facteurs associés (fer non héminique, ubiquinone, cytochrome b et c1, phospholipides), c'est-à-dire les complexes II et III de Green, qui ne sont pas liés. Le nom plus correct de cet ensemble enzymatique est succinate-cytochrome c-oxydoréductase.

succinate + 2 cytc-Fe3+ fumarate + 2 cytc-Fe2+ + 2H+.