Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2020

5 résultats 

Jacquemier (manœuvre de) l.f.

Jacquemier's manoeuvre

Manœuvre obstétricale, pratiquée en cas de dystocie des épaules, consistant à abaisser le bras postérieur du fœtus pour supprimer le relief des épaules.
Après une large épisiotomie, l'opérateur introduit sa main dans la concavité sacrée pour remonter jusqu'au détroit supérieur. Le bras postérieur est alors saisi, puis abaissé jusqu'à la vulve, permettant de transformer un diamètre bi-acromial en un diamètre acromiothoracique plus petit. Il peut être nécessaire de renouveler l'opération sur le bras antérieur du fœtus après l'avoir transformé en bras postérieur par rotation fœtale de 180°.

J. M. Jacquemier, gynécologue accoucheur français, membre de l'Académie de médecine (1846)

Pajot (manœuvre de) l.f.

Pajot's maeouvre

Manœuvre permettant d'abaisser le ou les bras du fœtus en présentation du siège.
Lorsque le dos du fœtus est à gauche, la main droite de l'opérateur est glissée en arrière dans le sinus sacro-iliaque de sorte que le pouce se place dans le creux axillaire du fœtus, l'index et le médius sur la face externe du bras jusqu'au pli du coude. Le bras du fœtus est abaissé en faisant décrire à l'humérus un mouvement circulaire lent dans le sens de la flexion devant la face et le sternum du fœtus qu'il touche. La main gauche est utilisée lorsque le dos fœtal est à droite.

Ch. Pajot, gynécologue obstétricien français (1865)

Jacquemier (théorie de) l.f.

Jacquemier's theory

Théorie selon laquelle les saignements du placenta pæevia sont dus au glissement du placenta sur le segment inférieur.

J. M. Jacquemier, gynécologue accoucheur français, membre de l'Académie de médecine (1806-1879)

Syn. théorie du glissement

forceps de Pajot l.m.

Pajot's forceps

Forceps court, à branches croisées, dont les cuillers sont fenêtrées avec une courbure pelvienne peu marquée et une courbure céphalique importante.
Ce forceps est particulièrement utilisé au cours des extractions à la partie basse de la filière pelvi-génitale ou au cours des césariennes. Un modèle brisé permet d'adapter des cuillers de tailles différentes.

Ch. Pajot, obstétricien français (1816-1896)

Étym. lat. forceps : tenaille, pince

forceps

[O3, B3]

Édit. 2018

Pajot (loi d'accomodation de) l.f.

Pajot's accomodation law

Loi selon laquelle le fœtus adapte sa position intra-utérine au cours de la grossesse en fonction de la morphologie de la cavité endo-utérine.
Théorie selon laquelle quand un corps solide est contenu dans un autre, si le contenant est le siège d'alternatives de mouvements et de repos, si les surfaces sont glissantes et peu anguleuses, le contenu tendra sans cesse à accommoder sa forme et ses dimensions à la forme et à la capacité du contenant.
Cette théorie a été appliquée au fœtus in utero.

Ch. Pajot, gynécologue obstétricien français (1816-1896)

Syn. théorie de Pajot