Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2019

43 résultats 

Dent (maladie de) l.f.

Dent’s disease

Maladie héréditaire récessive, liée à l’X, caractérisée par une hypercalciurie et une protéinurie affectant des protéines de petite taille.
La Maladie de Dent se manifeste chez les garçons par une hypercalciurie à l’origine de lithiase, une protéinurie de type tubulaire, c'est-à-dire due à un défaut d’endocytose de protéines de petite taille par les cellules épithéliales du tube proximal et, plus rarement, une hyperphosphaturie avec hypophosphatémie responsable d’un rachitisme. Une insuffisance rénale se développe souvent à l’âge adulte. La maladie est atténuée chez les filles porteuses de la mutation.
On distingue la Maladie de Dent de type 1, la plus fréquente due à une mutation du gène CLCN5, qui code le canal chlore CLC5 localisé dans la membrane des endosomes intervenant dans la réabsorption des protéines et l’échange Cl-/H+, et la Maladie de Dent de type 2 due à une mutation du gène OCRL (« oculocerebrorenal syndrome ») codant pour l’enzyme OCRL (phosphatidylinositolbiphosphate phosphatase). Des mutations du même gène sont à l’origine du syndrome de Lowe. Comme dans la Maladie de Dent de type 1, on observe une protéinurie, une lithiase et dans une phase ultime une insuffisance rénale.

C. E. Dent, M. Friedman, médecins britanniques (1964)

Lowe (syndrome de), lithiase, OCRL gene, phosphatidylinositol-4',5'-bisphosphate,CLCN5 gene, rachitisme

[M1, O1, Q3]

Édit. 2018

apex de la cuspide de la dent l.m.

apex cuspidis dentis (TA)

Sommet de la cuspide dentaire

apex de la dent de l'axis l.m.

apex dentis axis (TA)

apex of dens of axis

Sommet de la dent de l’axis qui donne insertion aux ligaments alaires.

Syn. sommet de l’apophyse odontoïde de l’axis

apex de la racine de la dent l.m.

apex radicis dentis (TA)

root apex of tooth

Extrémité effilée d’une racine dentaire.

canal de la racine de la dent l.m.

canalis radicis dentis (TA)

root canal of tooth, pulp canal of tooth

Fin canal creusé dans la racine de la dent.
Il livre passage au pédicule vasculo-nerveux de la dent.

Syn. anc. canal radiculaire

[A1,P3]

Édit. 2015

cataracte liée au sexe avec dent de Hutchinson l.f.

cataract, X-linked, with hutchinsonian teeth

J. Hutchinson, Sir, chirurgien et ophtalmologiste britannique (1828-1913)

cataracte-dents (syndrome)

[P2,Q2,P3]

cingulum de la dent l.m.

cingulum dentis (TA)

cingulum of tooth

Saillie en forme de V ou de W entourant la face linguale de la couronne des incisives et des canines supérieures.

[H5,P3]

Édit. 2015

col de la dent l.m.

cervix dentis (TA)

neck of tooth, cervix of tooth

Partie rétrécie de la dent intermédiaire entre la couronne et la racine.

Syn. collet de la dent

[A1,P3]

Édit. 2015

collet de la dent l.m.

col de la dent

[A1,P3]

couronne clinique de la dent l.f.

corona clinica dentis (TA)

clinical crown of tooth

Portion visible de la couronne anatomique de la dent.

[P3]

couronne de la dent l.f.

corona dentis (TA)

crown of tooth

Partie de la dent recouverte de l’émail.
Elle présente quatre faces, vestibulaire, linguale et de contact, mésiale et distale. Les molaires, prémolaires et dents de sagesse présentent une face supplémentaire, la face occlusale.

[A1]

Édit. 2015

crête transversale de la dent l.f.

crista transversalis dentis (TA)

transverse ridge of tooth

Saillie de la face occlusale d’une dent formée par l’union de deux crêtes triangulaires.

[A1]

Édit. 2015

crête triangulaire de la dent l.f.

crista triangularis dentis (TA)

triangular ridge of tooth

Bord d’une cuspide tendue de son sommet au centre de la face occlusale de la dent.

[A1]

Édit. 2015

cuspide de la dent l.f.

cuspis dentis (TA)

cusp of tooth, cuspid of tooth

Saillie conique de la face occlusale de certaines dents, dérivant d’une ébauche autonome.
Le nombre des cuspides varie selon les divers types de dents dont elles caractérisent la morphologie. Les cuspides jouent un rôle fondamental dans l’occlusion et dans l’articulé dentaire. Les malocclusions, les malarticulés et les restaurations prothétiques défectueuses ont pour conséquence un bouleversement occluso-articulé accompagné d’interférences qui sont cause de lésions traumatogènes parodontiques et d’arthrite mandibulo-temporale, d’où un déséquilibre des dentures.
Selon les types et leur localisation on décrit des cuspides distales, disto-buccales, disto-linguales, disto-palatines, linguales, mésio-buccales, mésio-linguales, mésio-palatines, palatines, paramolaires et le tubercule molaire.

[A1,P3]

Édit. 2015

dent n.f.

dens/tes (TA)

tooth/teeth

Organe de consistance très dure, de coloration blanche, implantée sur le bord alvéolaire du maxillaire et de la mandibule.
Elle est constituée d’une racine, implantée dans une alvéole de la mâchoire inférieure ou supérieure et de forme variable selon le type de la dent et d’une couronne qui est la partie apparente elle-même de morphologie variable. La couronne et la racine sont séparées par une ligne dite collet anatomique.

dent de l'axis n.f.

dens axis (TA)

dens

processus odontoïde

dent canine n.f.

dens caninus (TA)

canine tooth

Dent située, sur chaque hémi-arcade dentaire, entre l’incisive latérale et la première prémolaire.
De forme conique, elle possède en principe une racine (rarement bifide) et un canal. Les canines sont au nombre de quatre. Les temporaires font leur éruption vers l’âge de 20 mois et tombent vers 10-11 ans. Les permanentes leur succèdent immédiatement mais peuvent se trouver en position ectopique du côté vestibulaire en raison d’un manque de place. L’inclusion des canines supérieures est relativement fréquente.

Syn. canine

dent de sagesse l.f.

troisième dent molaire

dent incisive n.f.

dens incisivus (TA)

incisor tooth

Chacune des dents (4 inférieures et 4 supérieures) occupant la partie antérieure de l’arcade dentaire.
Caractérisées par une couronne aplatie d’avant en arrière comme une lame, elles ont une racine unique. Les incisives centrales supérieures sont sensiblement plus larges que les latérales, alors qu’à la mandibule les centrales sont le plus souvent un peu plus étroites que les latérales.

Syn. incisive

dent molaire n.f.

dent molaris (TA)

molar tooth

Chacune des dents occupant la partie postérieure de l’arcade dentaire, immédiatement en arrière des dents prémolaires dans la denture permanente, et en arrière des dents canines dans la denture temporaire.
Les dents molaires temporaires sont au nombre de 2 de chaque côté sur chacune des arcades dentaires et les dents molaires permanentes au nombre de 3. Leur couronne est multicuspidienne. Elles possèdent en général 2 ou 3 racines : les dents molaires supérieures ont 3 racines (2 vestibulaires et 1 palatine) et les dents molaires inférieures 2 racines (1 médiale et 1 latérale). Les dents molaires supérieures ont un canal dans chaque racine et les dents molaires inférieures un canal large et aplati dans la racine latérale et deux canaux dans la racine médiale.

Syn. molaire

dent prémolaire l.f.

dens premolaris (TA)

premolat tooth

Chacune des quatre dents (deux supérieures et deux inférieures) situées immédiatement en arrière des dents canines.
A couronne bicuspidienne, elles possèdent elles possèdent une racine et un canal à l’exception de la première dent prémolaire qui a le plus souvent deux racines et deux canaux.

Syn. prémolaire

dent flottante (aspect de) l.m.

floating teeth appearance

Sur une radiographie, image d'une dent qui paraît isolée de son support alvéolaire et semble flotter dans les parties molles.
Secondaire à une ostéolyse localisée de la mandibule, un tel aspect s'observe en particulier dans une parodontolyse évoluée et dans l'histiocytose langerhansienne.

dent intraorbitaire l.f.

intraorbital tooth

Dent au-dessus du plancher de l'orbite.
Phénomène le plus souvent de découverte radiologique et sans complications.

émail de la dent l.m.

enamelum dentis (TA)

enamel of teeth

Tissu dur et brillant d’origine ectodermique recouvrant la dentine de la couronne de la dent.
Il coiffe la partie coronaire de l'organe pulpodentinaire. Épais de quelques microns au niveau des cuspides, il se termine en biseau au niveau du collet de la dent où il assure une jonction plus ou moins continue avec le cément radiculaire cervical. Il renferme 97% d’éléments minéraux (apatites). Il est formé de prismes orientés plus ou moins perpendiculairement à la surface de la dent et présentant un trajet légèrement sinueux ou spiralé, ce qui donne, sur les coupes microscopiques, un aspect de faisceaux enchevêtrés. L’émail est sensiblement plus dur que la dentine et le cément.

[A1,P3]

Édit. 2018

facette articulaire antérieure de la dent de l'axis l.f.

facies articularis anterior dentis axis (TA)

anterior articular facet of dens of axis

dent de l'axis

[A1]

Édit. 2017

| /2 | page suivante