Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2020

3 résultats 

calcinose tumorale

tumoral calcinosis

Affection rare, de pronostic bénin, plus fréquente dans la race noire, caractérisée par l’apparition dans les tissus péri-articulaires (surtout au niveau des genoux, des hanches et des coudes), de concrétions calcaires enfouies dans des formations lipomateuses.
Celles-ci, symétriques, évoluent d’une manière chronique, avec des poussées inflammatoires récidivantes et douloureuses.

H. Duret, neurochirurgien français, membre de l'Académie de médecine (1899) ; A. Inclán, chirurgien orthopédiste cubain (1943) ; O. Teutschländer, anatomopathologiste allemand (1935)

Étym. lat. calx : chaux, d’où calci-, calcium, gr. ôsis : action de pousser (suffixe utilisé pour les maladies chroniques)

Syn. lipocalcinogranulomatose symétrique progressive de Teutschländer

calcinose, calcinose pseudotumorale d'Inclán

[F2]

lipocalcinogranulomatose de Teustchländer l.f.

lipocalcinogranulomatosis, Teuschländer’s disease

Maladie héréditaire, autosomique dominante, à expressivité variable, caractérisée cliniquement par des lésions nodulaires dures, sous-cutanées, parfois de très grande taille (jusqu'à 20 cm de diamètre) situées aux hanches, aux épaules, aux coudes, aux genoux, aux mains, aux pieds, comportant une calcinose, une surcharge lipidique et un granulome riche en cellules à corps étranger.
Il existe une hyperphosphorémie et une élévation fréquente de la 1-25- dihydroxyvitamine D. Le traitement repose sur la chirurgie en cas de complication telle que compression vasculaire ou nerveuse, les chélateurs des phosphates, les diphosphonates.

O. Teutschländer, anatomopathologiste allemand (1935)

Syn. calcinose d'Inclan, calcinogranulomatose de Reed, calcinose tumorale

Teutschländer (lipocalcinogranulomatose de) l.f.

O. Teutschländer, anatomopathologiste allemand (1935)

lipocalcinogranulomatose