Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2020

42 résultats 

extra-ovulaire adj.

extra-ovular

Qui est en dehors de l'œuf.
P. ex. la caduque pariétale.

[O6]

Édit. 2018  

gène extra-chromosomique l.m.

extrachromosomal gene

Gène se trouvant sur un réplicon indépendant des chromosomes d’un organisme ou d’une cellule.
P. ex. dans les génomes des chloroplastes ou des mitochondries ou bien dans les plasmides de levure.

réplicon, eucaryote, chloroplaste, mitochondrie, plasmide

[Q1]

Édit. 2018

grossesse extra-amniotique l.f.

extra-amniotic pregnancy

Grossesse se poursuivant dans la cavité choriale après rupture précoce des membranes survenant avant l'accolement de l'amnios et du chorion, ce qui peut entraîner des malformations fœtales et des brides amniotiques.

grossesse extra-utérine l.f.

ectopic pregnancy

Grossesse dans laquelle l'œuf fécondé s'implante en dehors de la cavité utérine.
Sa fréquence est de 1 pour 200 grossesses intra-utérines. Elle siège le plus souvent dans la trompe et plus rarement sur l'ovaire, exceptionnellement dans la cavité abdominale ou dans le ligament large.

grossesse ectopique

grossesse extra-utérine (rupture de) l.f.

rupture of an ectopic pregnancy

Éclatement spontané d'une trompe siège d'une grossesse ectopique tubaire, dû au développement de l'embryon.
Il est précoce dans les grossesses interstitielles ou isthmiques, plus tardives dans les grossesses ampullaires où il succède à un hémosalpynx. L'hémopéritoine succédant à la rupture entraîne une hémorragie interne cause d'un collapsus circulatoire. Un traitement chirurgical immédiat est indispensable : une salpingectomie est souvent nécessaire.

hémorragie

hématocèle extra-péritonéale l.f.

extra-peritoneal hematocele

hématocèle sous-péritonéale

[03]

hématome extra-crânien du nouveau-né l.m.

newborn's cephalic hematoma

Collection de sang entre la boite crânienne et le cuir chevelu.
Après un accouchement en présentation céphalique, il est naturel de voir une collection en dessous du cuir chevelu formant une bosse sérosanguine à cheval sur les sutures osseuses. Le traumatisme d'un ou plusieurs des os de la voûte du crâne peut donner lieu à un épanchement entre l'os et le périoste : ce céphalhématome se reconnaît à ce qu'il s'arrête aux limites de l'os concerné avec parfois une sorte de bourrelet qui peut simuler une embarrure. Il traduit en général une petite fracture qui peut s'accompagner à la face endocrânienne d'un épanchement extradural.

Étym. gr. haïma: sang, ôma : tumeur

Syn. bosse sérohématique, céphalhématome

anémie du nouveau-né, hématome extradural, ictère du nouveau-né

[O1]

hémolyse extra-corpusculaire l.f.

extra corpuscular haemolysis

Hémolyse due à une anomalie étrangère à la structure des hématies.
Cette hémolyse peut-être d’origine mécanique, toxique, immunologique..

hémolyse

[F1]

hernie extra foraminale l.f.

extra foraminal hernia

hernie discale

[I1]

injection extra-ovulaire l.f.

extra-ovular injection

Ancienne méthode d’interruption médicale de grossesse par injection de prostaglandines entre la paroi ovulaire et l’utérus à l’aide d’un cathéter introduit par voie transcervicale.

partie extra oculaire de l'artère centrale de la rétine l.f.

pars extraocularis arteriae centralis retinae (TA)

extraocular part of central retinal artery

Segment de l’artère centrale de la rétine né de l’artère ophtalmique avec l’artère lacrymale à la partie postérieure de l’orbite.
Elle est satellite du nerf optique qu’elle pénètre à un centimètre en arrière du pôle postérieur du bulbe de l’œil.

partie extra oculaire de la veine centrale de la rétine l.f.

pars extraocularis venae centralis retinae (TA)

extraocular part of central retinal vein

Partie de la veine centrale de la rétine satellite de la partie extra oculaire de l’artère.

placenta extra-chorial l.m.

placenta extrachorialis

polyarthrite rhumatoïde (manifestations extra-articulaires) l.f.p.

La polyarthrite rhumatoïde (PR) peut associer au tableau rhumatismal de nombreuses manifestations extra-articulaires : signes généraux, nodules rhumatoïdes, adénopathies, splénomégalie, syndrome sec, fibrose pulmonaire, pleurésie, vascularite, syndrome de Raynaud, amylose, atteintes cardiaques et ophtalmologiques.
Les signes généraux se voient surtout lors de l'installation de la maladie sur un mode aigu. Ils peuvent ensuite se répéter lors des poussées évolutives. L'asthénie est souvent marquée. Une fébricule est plus rare.
Des nodosités sous-cutanées ou nodules rhumatoïdes représentent la manifestation extra-articulaire la plus fréquente de la PR (environ 20% des patients), caractéristique mais non spécifique.
Des adénopathies, présentes dans 30% des cas sont de localisations axillaires, sus-épitrochléennes et inguinales.
Une splénomégalie est exceptionnelle. Associée à une leucopénie et à des ulcères de jambe, elle définit alors le syndrome de Felty (moins de 1% de l'ensemble des PR).
Un syndrome sec associe la PR à un syndrome de Gougerot-Sjögren qui est dit alors secondaire.
La fibrose pulmonaire interstitielle diffuse représente la manifestation pulmonaire la plus fréquente (5 à 20% des cas) caractérisée par des opacités réticulo-nodulaires, un syndrome restrictif avec diminution de la diffusion de l'oxyde de carbone et une augmentation des polynucléaires et des lymphocytes au lavage broncho-alvéolaire.
Des nodules rhumatoïdes peuvent être découverts à la radio dans le parenchyme pulmonaire surtout au cours des PR masculines avec facteurs rhumatoïdes positifs. Associés à une silicose, ils définissent le syndrome de Caplan-Colinet.
Une pleurésie exsudative, observée dans 1% des cas, est souvent unilatérale, riche en facteurs rhumatoïdes.
Les manifestations cliniques de vascularite compliquent surtout les PR anciennes, nodulaires, destructrices et masculines. Les signes cliniques sont polymorphes:
- cutanés, les plus fréquents: micro-infarctus digitaux, ulcères cutanés, purpura vasculaire, gangrène des doigts et des orteils ;
- neurologiques: polynévrite, multinévrite sensitivo-motrice ;
- syndrome de Raynaud (5 à 10% des cas) ;
- musculaires et digestifs.
L’amylose secondaire est une complication tardive des PR très inflammatoires.
Des manifestations cardiaques sont possibles : péricardite habituellement asymptomatique, troubles de la conduction et lésions valvulaires exceptionnelles.
Les atteintes oculaires sclérite et scléromalacie perforante sont exceptionnelles.

Étym. gr. polus : nombreux ; arthron: articulation : rheuma : fluxion ; eidos : apparence

nodule rhumatoïde, Felty (syndrome de), Gougerot-Sjögren (syndrome de), Caplan-Colinet (syndrome de), Raynaud (syndrome de), amylose secondaire, sclérite, scléromalacie perforante, poumon rhumatoïde, Felty (syndrome de)

[L1]

Édit. 2017

rupture de grossesse extra-utérine l.f.

rupture of an ectopic pregnancy

Eclatement spontané d’une trompe siège d’une grossesse ectopique tubaire, dû au développement de l’embryon.
Elle est précoce dans les grossesses interstitielles ou isthmiques, plus tardive dans les grossesses ampullaires où elle succède à un hématosalpinx. L’hémopéritoine succédant à la rupture exige un traitement chirurgical immédiat et souvent une salpingectomie.

extra-utérin, ine adj.

extra-uterine

Qui est en dehors de la cavité utérine.
P. ex. une grossesse extra-utérine.

[O3]

Édit. 2020

extra-ovulaire
adj.

extra-ovular

Qui est en dehors de l'œuf.
P. ex. la caduque pariétale.

[O6]

Édit. 2020

| page précédente | /2