Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2018

12 résultats 

déchet générateur de nuisance l.m.

generative waste of nuisance

Déchet dont la nature est à l’origine d’effets nocifs pour le sol, la flore et la faune.
Ce sont la dégradation des sites ou des paysages, la pollution de l’air ou des eaux, l’émission de bruits et d’odeurs, et d’une façon générale, toute forme d’atteinte à la santé de l’Homme et à l’environnement.

Étym. lat. médiéval decadere, du lat ; cadere : tomber

nuisance n.f.

Facteur créant un préjudice ou une gêne pour l’environnement, le bien-être ou la santé de l’homme.
Le facteur est le plus souvent physique ou chimique : bruit, odeur, pollution ; on parlera ainsi de nuisance acoustique, nuisance olfactive, etc. Mais le facteur peut également avoir un caractère plus subjectif : nuisance visuelle, nuisance sociale.

générateur de dialyse l.m.

dialysis machine

Appareil qui, au cours du traitement par hémodialyse assure d'une part la préparation du dialysat et d'autre part la circulation du sang et du dialysat à travers le dialyseur.
Il est souvent équipé d'un moniteur de surveillance qui permet en particulier de programmer et de contrôler le volume de l'ultrafiltration.

générateur radioactif l.m.

radioactive generator

Solution contenant un radioélément de décroissance lente, dont l'élément-fils est lui-même radioactif mais de décroissance rapide, avec lequel s'établit un équilibre.
Le dispositif est entouré d'un blindage de plomb. On peut ainsi stocker en milieu hospitalier un radioélément à vie courte. Il suffit d'éluer (séparer), au moment de l'emploi, pour recueillir l'élément-fils seul dans la solution. Le plus employé est le technétium 99m (période 6 heures), à partir d'une solution de molybdène 99 (période 66 heures).
Ce générateur est un radiopharmaceutique et peut s'utiliser pendant une semaine environ, pendant laquelle on peut le "traire" à la demande. L'opération de séparation peut être recommencée au bout de quelques heures.

déchet n.m. 

waste

1) En droit, tout résidu d’un processus de production, de transformation ou d’utilisation, toute substance, matériau, produit ou plus généralement tout bien meuble abandonné ou que son détenteur destine à l’abandon.
2) En matière de santé, particulièrement dans les établissements de soins, les salles d’interventions chirurgicales, les laboratoires et cabinets de prélèvements, une attention particulière doit être apportée aux déchets contaminants (bactéries, champignons, virus) ou chimiquement dangereux ainsi qu’aux substances radioactives et aux objets contondants.
Des précautions spéciales sont prises par les responsables des établissements en application des règlements du Code de l’environnement (art. L. 541-1 s.), de ceux du Code de la santé publique (art. L. et R. 1335-1 s.) et du Code des collectivités territoriales (art. L. 2224-5 s. ; R 224-23 s).
2) En biologie, résidu d’un métabolisme (ex : déchet de la digestion).

Étym. lat. médiéval decadere, du lat ; cadere : tomber

déchet alimentaire l.m.

food waste

Déchet résultant de l’utilisation par l’Homme des produits de son alimentation.
Aux déchets sont d’origine naturelle, végétale ou animale, ou industrielle comme les emballages en métal, verre, carton, etc. biodégradables on non.

Étym. lat. médiéval decadere, du lat ; cadere : tomber

déchet générateur de nuisance

déchet contaminé l.m.

contaminated waste

déchet hospitalier

déchet dangereux l.m.

hazardous waste

déchet générateur de nuisance

déchet hospitalier l.m.

hospital waste

Déchet produit dans un établissement de soins, dans un laboratoire d’analyses médicales, à l’occasion de soins à domicile ou en cabinet privé.
Ce terme recouvre une grande diversité de déchets (déchets ménagers, débris organiques, déchets radioactifs, etc.). Quantitativement, les déchets assimilables aux déchets domestiques sont prépondérants. La spécificité des déchets hospitaliers provient d’une faible partie de ceux-ci, désignée dans la réglementation par le terme déchets hospitaliers contaminés : il s’agit de ceux qui comportent un risque infectieux potentiel ou effectif. Ils nécessitent une gestion particulière : conditionnement ad hoc, marquage, incinération obligatoire ; on retrouve parmi eux les pansements, les seringues et aiguilles, les petites pièces anatomiques, etc.

Étym. lat. médiéval decadere, du lat ; cadere : tomber

déchet nucléaire l.m.

nuclear waste

Déchet radioactif ou déchet susceptible d’avoir été contaminé ou activé, provenant d’une installation nucléaire de base, et qui, à ce titre, est pris en charge par les filières d’élimination des déchets radioactifs.
Une attention particulière est apportée à de tels déchets dans les services d’imagerie médicale.

Étym. lat. médiéval decadere, du lat ; cadere : tomber

déchet radioactif

déchet toxique l.m.

toxic waste

déchet générateur de nuisance

déchet urbain l.m.

urban waste

Ensemble des déchets dont la traitement incombe aux collectivités publiques, essentiellement les communes.
Ce sont les ordures produites par les ménages (y compris les objets encombrants), les déblais et gravats et les déchets d’origine commerciale ou artisanale qui peuvent être éliminés avec les ordures ménagères.

Étym. lat. médiéval decadere, du lat ; cadere : tomber