Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2018

2 résultats 

cirrhose hépatique n.f.

cirrhosis

Bouleversement diffus de l'architecture hépatique par une fibrose entourant des nodules hépatocytaires.
La cirrhose peut être micronodulaire (nodules de moins de 3 mm), macronodulaire ou mixte à nodules irréguliers.
Le diagnostic de cirrhose est histologique, à condition que le prélèvement de foie soit correct (taille suffisante, évitement de la zone sous-capsulaire) ; il peut cependant être porté avec une bonne sécurité sur l'association de signes d'insuffisance hépatocellulaire cliniques et/ou biologiques, d'hypertension portale cliniques et endoscopiques et d'anomalies morphologiques du foie cliniques, échographiques et/ou scanographiques. Le pronostic dépend de la cause de la cirrhose, de sa persistance éventuelle (alcoolisme, réplication virale p. ex.), de l'existence de complications (rétention hydrosodée, encéphalopathie, hémorragie digestive, infection bactérienne, dénutrition, carcinome hépatocellulaire), de la sévérité de l'insuffisance hépatocellulaire; les principaux paramètres pronostiques sont inclus dans le score de Child-Pugh, mais des scores spécifiques sont nécessaires pour certaines causes,
p. ex. les cirrhoses biliaires.

C. G. Child, chirurgien américain (1964) ; R. Pugh, hépatologue britannique (1973)

Étym. gr. kirrhos : roux

fibrose hépatique, cirrhose alcoolique

[L1]

syndrome hémorragico-ascitique l.m.

Hémorragies digestives suivies d'anémie et d’ascite, témoignant d’une insuffisance hépatique profonde et marquant une phase évolutive grave d’une cirrhose hépatique

cirrhose hépatique

[L1]