Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2020

2 résultats 

choriocarcinome n.m.

choriocarcinoma

Tumeur hautement maligne, constituée de cellules cyto- et syncitiotrophoblastiques, pouvant s’observer au niveau du placenta, au cours ou dans les suites d’une grossesse, ou se révéler par des métastases.
Cette tumeur reproduit la morphologie (notamment les cellules géantes) et les capacités fonctionnelles du trophoblaste, notamment l’élaboration de gonadotrophines. On distingue les chorio-carcinomes gonadiques, les chorio-carcinomes extra gonadiques, nés de la transformation maligne d’un tératome préexistant et les chorio-carcinomes nés d’un placenta gravidique, souvent d’une dégénérescence molaire partielle ou totale, envahissant rapidement le myomètre. Dans ce dernier cas, la tumeur est microscopiquement constituée par la prolifération maligne de deux variétés cellulaires de l’épithélium villositaire : cellules de Langhans er cellules multinuclées syncitiales qui envahissent les vaisseaux et infiltrent le muscle utérin.
L’évolution spontanée très maligne est compensée par une grande sensibilité à la chimiothérapie. Le taux sanguin ou urinaire des gonadotrophines est un marqueur fidèle de leur évolution. 

Étym. gr. chorion :placenta ; carcinome :cancer

Syn. épithélioma trophoblastique, chorio-épithéliome

trophoblaste, gonadotrophine, môle hydatiforme

[F2,O3]

chorio-épithéliome n.m.

chorioepithelioma

Tumeur maligne du placenta développée aux dépens de l'épithélium du chorion ovulaire et envahissant l'organisme maternel.
Il complique une fois sur dix l'évolution d'une môle hydatiforme. Il est diagnostiqué sur la persistance ou la remontée des taux plasmatiques d’HCG dans les semaines qui suivent l’évacuation d’une môle. Il dissémine par voie sanguine vers le cerveau, les poumons, le vagin. Il est parfois primitif en apparence, sans lien avec une môle ou un avortement. Il survient alors après la ménopause et se traduit par des métrorragies tenaces. Il se traite par la chimiothérapie. L’hystérectomie est réservée aux échecs de la chimiothérapie. C'est une tumeur unique en son genre, inconnue chez les animaux.

Syn. choriocarcinome

[F2,O3]