Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2020

38 résultats 

kératite ponctuée superficielle l.f.

superficial punctata keratitis

Kératite caractérisée par un dépoli affectant tout ou partie de la surface cornéenne.
Le test à la fluorescéine 2% est positif : le colorant s'infiltre entre les pertes de substances cellulaires. Les signes fonctionnels sont variables : douleurs, trouble visuel, photophobie, blépharospasme. Il peut y avoir hypersécrétion lacrymale. La kératite ponctuée superficielle peut se compliquer d'érosions épithéliales ou d'ulcère de la cornée.
Les étiologies sont très nombreuses : sécheresse oculaire par non fermeture de la fente papébrale (atteinte du nerf VII), par hyposécrétion lacrymale au cours de maladies générales spécifiques, d'avitaminoses A ou PP, par kératite microbienne et virale, par kératites dystrophiques (neuroparalytique, secondaire aux agents physiques ou chimiques), par kératite allergique, parasitaire, etc.

kératite ponctuée superficielle de Thygeson l.f.

P. Thygeson, ophtalmologiste américain (1950)

Thygeson (kératite ponctuée superficielle de)

kératite sèche l.f.

keratitis sicca

Kératite ponctuée superficielle liée à une sécheresse oculaire.
Les causes en sont multiples : non fermeture de la fente palpébrale, hyposécrétion lacrymale, maladies générales s'accompagnant d'une atteinte des glandes lacrymales (syndrome de Heerfordt, syndrome de Mikulicz, syndrome de Gougerot-Sjögren), goutte, maladie de Still, ectodermoses pluriorificielles, syndrome de Lyell, syndrome de Stevens-Johnson, pemphigus et pseudopemphigus, avitaminose A et PP, etc.

Syn. kératoconjonctivite sèche

kératite stromale l.f.

stroma keratitis

Kératite dans laquelle les phénomènes inflammatoires superficiels s'étendent au stroma cornéen, soit par extension du processus infectieux, soit par extension du processus immunitaire.
L'illustration en est faite par la kératite disciforme herpétique.

kératite stromale nodulaire l.f.

Kératite caractérisée par des infiltrats interstitiels juxtalimbiques avec vascularisation.
C'est une forme de kératite allergique.

kératite superficielle l.f.

superficial keratitis

Kératite avec atteinte primitive de l'épithélium, sous forme de très nombreuses variétés.
Quand il y a atteinte de l'épithélium cornéen visible à l'œil nu, on désigne la kératite sous le vocable d'ulcère de la cornée.

kératite syphilitique l.f.

syphilitic keratitis

Atteinte cornéenne d'origine syphilitique.

kératite tuberculeuse l.f.

tuberculous keratitis

Atteinte cornéenne d'origine tuberculeuse.

kératite ulcéreuse infectieuse l.f.

ulcerative corneal inflammation

État pathologique de la cornée d'origine infectieuse (bactérienne, virale, mycosique, inflammatoire) dominé par une perte de substance étendue des couches antérieures du stroma et de l'épithélium, entraînant une profonde ulcération et laissant en place le stroma profond et la membrane de Descemet.

Syn. ulcère cornéen infectieux

kératite virale l.f.

viral keratitis

Atteinte cornéenne d'origine virale.

neuropathie sensorielle congénitale et kératite paralytique l.f.

neuropathy, congenital sensory, with neurotrophic keratitis

Neuropathie sensorielle et autonomique congénitale avec opacification cornéenne.
Il existe à la naissance une insensibilité à la douleur et à la température conduisant à des mutilations des extrémités. On constate comme dans d'autres dysautonomies une diminution de la sécrétion sudorale. Les réflexes et la fonction motrice sont normaux. La cornée montre une kératite neuroparalytique sans rapport avec des traumatismes répétés d'automutilation ou autre. Une seule famille décrite originaire du Cachemire. L’affection est autosomique récessive (MIM 256810).

M. Donaghy, neurologue britannique (1987)

Salzmann (kératite nodulaire de) l.f.

Salzmann's corneal degeneration, nodular keratitis

Forme rare de kératopathie dégénérative postinflammatoire, caractérisée par des nodules en "grains de riz", translucides, parfois groupés en anneau au centre de la cornée, et localisés sous l'épithélium cornéen.

M. Salzmann, ophtalmologiste autrichien (1925)

Thygeson (kératite ponctuée superficielle de) l.f.

Thygeson's superficial punctate keratitis

Kératite épithéliale ponctuée bilatérale d'évolution chronique avec rémissions sans conjonctivite.
Il peut y avoir des épisodes de kératite filamenteuse. Elle peut durer de six mois à quatre ans et finir par guérir sans séquelles. Les signes fonctionnels sont légers. La plupart du temps sans origine précise, elle peut être associée à un état allergique.T

P. Thygeson, ophtalmologue américain (1950)

| page précédente | /2