Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2019

9 résultats 

Hintner-Wolff (syndrome de) l.m.

Hintner-Wolff's syndrome

H. Hintner, K. Wolff, dermatologistes autrichiens (1982)

épidermolyse bulleuse jonctionnelle non létale

[J1]

canal de Wolff l.m.

C. Wolff, anatomiste allemand (1734-1794)

Syn. conduit mésonéphrique

mésonéphros, Wolff (canal de)

[A1]

Édit. 2015

éperon de Wolff l.m.

C. Wolff, anatomiste et embryologiste suisse (1733-1794)

crête supraventriculaire, tendon de l'infundibulum

[A1,K2]

Édit. 2018

épidermolyse bulleuse jonctionnelle non létale de Hintner-Wolff l.f.

epidermolysis bullosa non letalis

Variété d'épidermolyse bulleuse à transmission autosomique récessive dont le tableau est le même à la naissance que celui de l'épidermolyse bulleuse jonctionnelle létale d'Herlitz, mais où la survie de l'enfant se fait au prix d'un retard de croissance staturopondéral et de granulomes laryngés pouvant nécessiter une trachéotomie.
Une variété particulière s'accompagne d'atrésie du pylore et d'anomalies urinaires.

H. Hintner, K. Wolff, dermatologues autrichiens (1982)

[J1,Q2,O1]

Édit. 2018

kyste des canaux de Wolff l.m.

C. F.Wolff, anatomiste et embryologiste allemand (1734-1794)

kyste wolffien

Wolff (corps de) l.m.

Wolff's body

Syn. mésonéphros

mésonéphros

Wolff (loi de) l.f.

Wolff’s law

L’architecture osseuse : l’apposition, la résorption et le remodelage de l’os sont fonction des contraintes mécaniques qu’il subit.
La résistance osseuse est plus forte en compression qu’en tension, elle est augmentée par  l’activité musculaire, diminuée en cas de décharge : d’alitement ou en apesanteur… On peut ainsi constater la résorption des cals hypertrophiques, le modelage des cals angulaires chez l’enfant par apposition dans la concavité et résorption à la convexité, le renforcement du cal des fractures mis sous pression ou en charge etc. Ces adaptations, ces modifications et le remodelage de l’os dépendent également des conditions biologiques et fonctionnelles.

J. Wolff, chirurgien orthopédiste allemand (1892)

Wolff (canal de) l.m.

ductus mesonephricus
Wolffian duct, mesonephric duct
Canal génital, pair et symétrique, qui s'étend du mésonéphros au sinus urogénital.
Né du mésonéphros, conduit collecteur des tubules mésonéphrotiques, il s'ouvre dans le cloaque, donnera naissance au bourgeon urétéral et formera l'épididyme et le canal déférent chez l'homme ; il disparait chez la femme, laissant des reliquats vestigiaux le long des trompes et de l'utérus : l'organe de Rosenmuller, le paroophore et le canal de Malpighi-Gartner.
Syn. conduit mésonéphrique

C. F. Wolff, anatomiste et embryologiste allemand (1734-1794)

mésonéphros

Wolff (éperon de) l.m.

Wolff’s spur

Saillie musculaire située sur la face droite du septum interventriculaire, marquant la limite entre la chambre de remplissage et la chambre de chasse du ventricule droit.
Cette formation anatomique a pris une grande importance dans la nosologie et le traitement des malformations ventriculaires droites.

C. F. Wolff, anatomiste et embryologiste allemand (1734-1794)

Syn. crista ventricularis