Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2018

3 résultats :

MLKL sigle angl. pour Mixed Lineage Kinase domain Like 1

Protéine intracellulaire contenant un domaine de type kinase mais dépourvu d’activité kinasique.
Après phosphorylation par RIPK3, la protéine MLKL forme un homotrimère qui est transporté à la membrane cellulaire. Elle y induit une entrée massive d’ions Ca2+ et des altérations membranaires induisant la nécroptose.

protéine kinase, RIPK, nécroptose

anti-TNF alpha l.m.

Biomédicament constitué d’anticorps monoclonaux humanisés ou des protéines chimériques réceptrices solubles du TNF alpha par fixation.
La diminution du TNF permet de contrôler l’inflammation régionale.
Les anti-TNFalpha sont réservés aux formes sévères et aux cas d'échec des traitements de fond classiques de la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante, le psoriasis sévère et sa forme rhumatismale, l'arthrite juvénile idiopathique ainsi que certaines maladies inflammatoires chroniques de l'intestin comme la rectocolite hémorragique et la maladie de Crohn.
La tolérance générale des anti-TNF est bonne mais ces traitements exposent à d'importants risques d'infection, en particulier à la tuberculose et à d'autres infections opportunistes voire un cancer.

biomédicament, TNF

TNF sigle angl. m. pour Tumor Necrosis Factor

Facteur de nécrose tumorale du groupe des cytokines de la réaction inflammatoire (CRI), produites par les macrophages ou des cellules apparentées, et agissant comme des messagers hormonaux autocrines ou paracrines.
Le TNF alpha petite protéine soluble de masse moléculaire 17 kDa, a été identifiée à la cachectine, sécrétée par les macrophages stimulés par des lysats de Plasmodiums (toxines malariques), capable d'inhiber la production de lipoprotéine-lipase et provoquant la nécrose de tumeurs.
Le TNF bêta de masse un peu plus élevée (20 kDa) a été appelé lymphotoxine.

anti TNF alpha