Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2019

346 résultats 

accolement des caduques l.m.

fusion of the deciduae

Union des caduques réfléchie et pariétale.
Lorsque l'œuf est suffisamment développé, il comble la cavité utérine et applique la caduque réfléchie qui l'entoure à la caduque pariétale qui tapisse la cavité utérine.

caduque pariétale, caduque réfléchie

[O3,O6]

Édit. 2016

acide fusidique l.m.

fusidic acid

Antibiotique bactériostatique, inhibiteur de la synthèse protéique bactérienne, habituellement actif sur les staphylocoques sensibles à la méticilline et inconstamment sur les staphylocoques résistants à celle-ci.
Il a une bonne diffusion tissulaire, à l’exception du tissu méningé et son élimination est biliaire. Il se prescrit par voie orale, en association avec un autre staphylococcique, sur les données de l’antibiogramme. Il comporte aussi une préparation à usage externe, sous forme de crème.

[C1,D1,G3,G5]

Édit. 2017

amplitude de fusion l.f.

fusional amplitude

Quantité totale des vergences nécessaires pour maintenir la fusion binoculaire de deux stimulus rétiniens.

Étym. lat . amplitudo , de amplus : ample

convergence, divergence, fusion, vergence

[P2]

Édit. 2017

anévrysme fusiforme l.m.

fusiform aneurysm

anévrysme

[K3,K4]

Édit. 2017

association fusospirillaire l.f.

fusospirillary association

Association de bacilles fusiformes et de spirochètes, responsable de l’angine de Vincent.

angine de Vincent

association fusospirochétienne l.f.

fusospirochetienne association

association fusospirillaire

cataracte axiale fusiforme l.f.

fusiform cataract

Cataracte formée d'une opacité fusiforme allant du pôle antérieur au pôle postérieur.
L'affection est le plus souvent bilatérale, due à un trouble de développement du cristallin précoce (dans le premier mois) et correspond à une cataracte polaire antérieure et une cataracte polaire postérieure reliées par une opacité axiale en pont.

[P2]

complexe de fusion l.m.

fusion beat

Accident électrique de l’électrocardiogramme correspondant à une contraction ventriculaire inhabituelle, survenant au sein d’un tracé de tachycardie ventriculaire, et correspondant à l’activation myocardique simultanée par un influx d’origine sinusal et par un influx d’origine ectopique.

[K2]

consolidation n.f.

fusion, healing, union

1- En chirurgie, phénomène qui aboutit à la réparation d’un tissu ou l’améliore.
La consolidation osseuse aboutit à la formation d’un cal qui unit des fragments osseux après fracture ou greffe.
2- En médecine légale, état du blessé considéré comme stabilisé sans modification prévisible.
Elle autorise l’appréciation d’une incapacité permanente.
3- En droit, réunion sur la même tête du droit de propriété et d’un démembrement de ce droit (usufruit, servitude).

Étym. lat. cum : avec ; solidatio de solido : rendre solide

consolidation médicolégale

[N2,E3]

convergence fusionnelle l.f.

fusional convergence

Convergence réflexe déclenchée par la disparité rétinienne et la diplopie.

[P2]

fréquence critique de fusion l.f.

fusion critical frequency

Quand on procède chez un sujet à des excitations lumineuses successives, valeur de la fréquence au moment où la fusion s'établit et où le papillottement devient imperceptible.

[P2]

Édit. 2019

FUS sigle pour Fused in Sarcoma

Protéine nucléaire se liant à l’ADN pour réguler sa transcription et aux ARN pour réguler leur épissage.
Des mutations de FUS sont impliquées dans la sclérose latérale amyotrophique et dans certaines formes de démences fronto-temporales et dans plusieurs types de cancer.

Syn. FUS RNA-binding protein

ADN, ARN, épissage, sclérose latérale amyotrophique, démence fronto-temporale

[Q1]

Édit. 2019

FUS RNA-binding protein

Syn. FUS

FUS

[Q1]

Édit. 2019

fusariose n.f.

fusariosis

Mycose provoquée par des micromycètes habituellement saprophytes du genre Fusarium.
Ces maladies opportunistes surviennent chez des patients aplasiques et profondément immunodéprimés. Cliniquement, il peut s’agir d’infections localisées (oculaires, sinusiennes, voire péritonéales ou osseuses), ou de formes profondes et disséminées, provoquées en particulier par Fusarium solani, Fusarium moniliforme, Fusarium oxysporum et, plus rarement, Fusarium dimerum. Le pronostic de ces formes disséminées dépend essentiellement de l’évolution de la maladie sous-jacente qui en favorise l’apparition. Par ailleurs, les Fusarium peuvent provoquer des troubles allergiques ou toxiques (mycotoxines).

mycose, micromycète, Fusarium, mycotoxine

[D1]

Édit. 2019

Fusarium

Fusarium

Genre de micromycètes constamment présents dans l’environnement.
Certaines espèces se sont révélées comme des agents opportunistes responsables d’infections localisées ou généralisées, en particulier chez des patients en aplasie profonde et prolongée. Par ailleurs, les Fusarium peuvent être à l'origine de manifestations allergiques. Microscopiquement, leur morphologie n’a rien de spécifique à l’examen direct. Les cultures (sur milieu de Sabouraud sans cycloheximide) et les subcultures sur milieu Potato Dextrose Agar (PDA) montrent, après 7 jours, des colonies de couleur vive, l’identification étant basée sur l’aspect des conidies produites par des phialides sans collerette. Les Fusarium peuvent produire plusieurs types de spores ; macro et microconidies, mésoconidies et chlamydospores. Leur mauvaise sensibilité aux antifongiques les rend redoutables. Il en existe plusieurs espèces intervenant en pathologie humaine : Fusarium solani, F. oxysporum, F. moniliforme, F. dimerium.

micromycète, aplasie

[D1]

Édit. 2019

fuseau n.m.

spindle

Spore allongée, fuselée, divisée en plusieurs logettes par des cloisons transversales, à parois plus ou moins épaisses (dermatophytes).

Syn. phragmospore

fuseau (image en) l.f.

opacité en nappe

fuseau achromatique l.m.

mitotic spindle, achromatic spindle

Eléments éphémères du cytosquelette n’existant que pendant la mitose, formés des protéines actine et tubuline, le long desquelles glisse la chromatine de la moitié de chacun des chromosomes ou la chromatine de chacun des pronucleus après la fécondation.

Syn. faisceau mitotique

fuseau de Krukenberg l.m.

Krukenberg’s spindle

F. E. Krukenberg ophtalmologiste et anatomopathologiste allemand (1899)

Krukenberg (fuseau de)

fuseau mitotique l.m.

mitotic spindle, central spindle

Réseau de filaments fins reliant chaque centriole dans une cellule en voie de division.
Cette structure, dont l'élaboration commence dès le début du processus mitotique, accompagne la transformation du réseau de chromatine nucléaire en chromosomes, lesquels vont s'attacher aux filaments du fuseau et migrer depuis la plaque équatoriale située au centre de celui-ci jusqu'aux centrioles pour donner deux cellules filles. le fuseau ne fixe pas les colorants histologiques : il est dit achromatique.

Syn. appareil fusorial, fuseau achromatique (terme ancien)

fuseau neuromusculaire l.m.

neuromuscular spindle, muscle spindle

Organe propriocepteur de la tension musculaire, ovoïde, formé de fibres spécialisées, situé à l'intérieur du muscle, solidaire de celui-ci, en particulier de ses mouvements d'étirement, et qui se trouve à l'origine du réflexe myotatique.
Cet organite allongé mesurant quelques millimètres comporte principalement : un groupement de cellules striées dites intrafusoriales, innervées par des motoneurones α issus de la corne antérieure de la moelle, au voisinage des motoneurones γ ; des fibres sensitives naissant surtout de la partie équatoriale du fuseau, articulées sur un mode monosynaptique ; une capsule conjonctive.
Les afférences issues des fuseaux neuromusculaires gagnent la moelle par des fibres sensitives primaires (groupe Ia), myélinisées, de grand diamètre, à conduction rapide. Elles dirigent leurs prolongements vers la colonne de Clarke, d'où part le faisceau spinocérébelleux dorsal ou direct de Flechsig. Avant de se terminer dans ce "nucleus dorsalis", des collatérales ont fait synapse avec les neurones du muscle où est née la stimulation.
Le fonctionnement des récepteurs est soumis à une régulation : une fibre musculaire incluse dans le fuseau et innervée par des fibres γ, accroit son excitabilité par sa contraction et la diminue par son relâchement. Le niveau d'excitabilité des neurones moteurs α est donc fortement influencé par la boucle de régulation γ. Le tonus musculaire et notamment le réflexe myotatique sont liés à ces activités.

J. A. Clarke, neuroanatomiste et physiologiste britannique (1851) ; P. E. Flechsig, neuroanatomiste et neuropathologiste allemand (1876)

boucle

fuseau paravertébral l.m.

paraspinal soft tissue mass

Sur une radiographie du thorax, déplacement latéral, localisé ou étendu de la ligne paravertébrale, uni ou bilatéral.
Cette image traduit une lésion du rachis (hématome, abcès) ou des parties molles adjacentes (tumeur, hématopoièse extramédullaire, etc.).
Le signe de l'iceberg indique si la lésion se prolonge ou non vers la région sous-diaphragmatique.

fusiforme adj.

fusiform

Qui a une forme de fuseau.
Se dit entre autres, d’un anévrisme constitué par une soufflure diffuse et circonférentielle de l’ensemble d’un segment artériel, sans que la cavité anévrismale soit séparée par un collet de l’artère intéressée. Ce terme s’oppose à "sacciforme".

fusion n.f.

fusion

Phénomène par lequel deux éléments ou plus s'unissent en une structure unique.
1) En génétique, association entre un gène et une chimère.
2) En ophtalmologie, phénomène cérébral d’unification de deux images rétiniennes.
3) En physique, passage de l’état solide à l’état liquide. La fusion nucléaire est la fusion de plusieurs atomes légers en un atome plus lourd.

fission centromérique

fusion binoculaire l.f.

binocular fusion

Processus cérébral, lié à la correspondance rétinienne, grâce auquel deux stimulus rétiniens suffisamment semblables sont intégrés pour aboutir à la perception d'un objet visuel unique.

amplitude, correspondance rétinienne

| /14 | page suivante