Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2019

21 résultats 

Bitôt (syndrome de) n.m.

Xérophtalmie associée à une héméralopie secondaire à une avitaminose A.
Maladie décrite au Japon sous le nom de hican

P. A. Bitôt, anatomiste, physiologiste et chirurgien français (1863)

xérophtalmie, héméralopie

[P2]

Édit. 2017

Bitôt (tache de) l.f.

Bitôt's spot, Bitôt’s patch

Tache blanche d'aspect spumeux apparaissant des deux côtés du limbe, surtout du côté temporal, symptomatique d'une avitaminose A à son début.
Elle accompagne le xérosis conjonctival.

P. A. Bitôt, anatomiste, physiologiste et chirurgien français (1863)

xérosis congénital

Édit. 2017

tache de Bitôt l.f.

P. Bitôt, anatomiste et chirurgien français (1863)

Bitôt (tache de)

Brushfield (taches de) l.f.

speckled irides, Brushfield's iris spots

Petites taches blanches, superficielles, en cercle, sur la face antérieure de l'iris et dans sa partie moyenne.
Elles correspondent à des densités de stroma irien dépourvu de pigment. Assez communes et sans valeur si on les trouve en périphérie de l'iris, retrouvées dans la trisomie 21 (de façon inconstante), dans la maladie d'Angelman, le syndrome de Lenz, et le syndrome de Zellweger.

T. Brushfield, psychiatre britannique (1924)

Édit. 2017

buvardage en taches l.m.

dot blot

Méthode de buvardage consistant à déposer en plusieurs dépôts sur une membrane les molécules d'acides nucléiques ou de protéines.

buvardage

Édit. 2017

dystrophie à taches jaunâtres du pôle postérieur l.f.

adult-onset reticular flavimaculatus dystrophy

dystrophie flavimaculée de l'adulte

dystrophie maculaire avec taches l.f.

macular dystrophy with flecks

dégénérescence maculaire juvénile

gigantisme cérébral-polypose et taches génitales

Sotos syndrome with intestinal polyposis and pigmentary changes of the genitalia

Sotos (syndrome de), Sotos-like (syndrome)

Gubler (taches de) l.f.p.

Taches bleu ardoisé situées sur la face interne des joues au niveau de l’orifice du canal de Sténon, liées à l’élimination salivaire du sulfure de plomb, manifestation rare du saturnisme.
Observées surtout en cas de mauvaise hygiène bucco-dentaire, elles ne réflètent ni l’ancienneté ni l’intensité de l’intoxication causale.
Gène, situé sur le locus chromosomique 17p13.1, codant pour une protéine qui joue un rôle essentiel dans la vision normale.
Cette protéine se trouve dans les cellules photo réceptrices de la rétine. Il existe deux types de cellules photoréceptrices : les bâtonnets pour la vision de faible intensité, les cones pour la lumière de forte intensité et les couleurs.
Des mutations de ce gène entraînent la dystrophie des cones et des bâtonnets et l’amaurose congénitale de Leber.

A. Gubler, médecin pharmacologue français, membre de l’Académie de médecine (1821-1879)

Syn. CORD6, CYGD, guanylate cyclase 2D, membrane (retina-specific), GUC1A4, GUC2D, GUC2D_HUMAN, LCA1, RCD2, retGC, RETGC-1, RETGC1, retinal guanylyl cyclase 1, rod outer segment membrane guanylate cyclase, ROS-GC, ROS-GC1, ROSGC

dystrophie des cônes et des bâtonnets, Leber (amaurose congénitale de)

polypes et taches (syndrome des) l.m.

polyps-and-spots syndrome

Peutz-Jeghers-Touraine (syndrome de)

Roth (taches de) l.f.p.

Roth's spots

Hémorragies rétiniennes, associées à des exsudats blanchâtres, fugaces et récidivants, observées au fond d’œil, survenant au cours des endocardites infectieuses, des états septicémiques et de certaines hémopathies.

M. Roth, anatomopathologiste suisse (1872)

taches blanches l.f.p.

macules criblées

taches blanches albinoïdes congénitales groupées l.f.

congenital grouped albinotic spots

Multiples taches rétiniennes blanc-crayeux de taille variable avec une distribution similaire aux pigmentations groupées en pattes d'ours.
Les taches sont plus larges et plus nombreuses en périphérie, elles sont habituellement bilatérales et le plus souvent ne concernent pas la macula. L'ensemble des examens fonctionnels est normal. Il s'agit de plages d'épithélium pigmenté qui à perdu ses granules pigmentés remplacés par une matière blanchâtre et les tissus sus et sousjacents sont normaux. L'affection est considérée comme congénitale et non évolutive.
Affection sporadique.

D.A. Schlernitzauer et W.R. Green, ophtalmologues américains (1971)

taches blanches évanescentes (syndrome des) l.m.

multiple evanescent white dots syndrome

Apparition chez un adulte jeune de multiples taches blanches, fines, dans les couches externes de la rétine, au niveau du pôle postérieur avec une diminution de l’acuité visuelle.
L’évolution de cette affection d’étiologie inconnue est favorable au bout de quelques semaines.

taches blanches l.f.p

macules criblées

taches criblées  l.f.p.*

macules criblées

taches de Maurer l.f.p.

Maurer lesions

Granulations sous forme de taches brun-clair, observables, après coloration par le May Grunwald Giemsa, dans le cytoplasme d’hématies parasitées par Plasmodium falciparum.
Elles sont absentes pour les autres espèces plasmodiales de l’Homme.

G. Maurer, médecin allemand (1902)

taches de Roth l.f.p.

M. Roth, anatomopathologiste suisse (1872)

Roth (taches de)

taches rosées lenticulaires l.f.p.

Macules de couleur rosée et de la taille d’une lentille, qui apparaissent à la base du thorax et sur l’abdomen, vers le septième jour d’évolution de la fièvre typhoïde.

fièvres typhoïde et paratyphoïde

pigmentation en taches éruptive      
l.f.

Syn. pigmentation maculeuse éruptive idiopathique

pigmentation maculeuse éruptive idiopathique

[J1]

Édit. 2018

mélanodermie en taches l.f.

Syn. pigmentation maculeuse éruptive idiopathique

pigmentation maculeuse éruptive idiopathique

[J1]

Édit. 2018