Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2018

62388 entrées :

abaissement rénal l.m.

lowering of the kidney

Artifice technique chirurgical permettant d'abaisser le rein pour compenser une perte de substance de l'uretère initial et permettre le rétablissement de continuité de la voie excrétrice.
Outre la néphrolyse il peut comporter une transposition de la veine rénale sur la veine cave.

autotransplantation rénale

[M2]

Édit. 2017

abaissement transanal l.m.

transanal sphincter couching

Traitement des formes hautes de l'imperforation anale qui consiste en une section de l'anse sigmoïdienne, l’abaissement du sigmoïde à travers le sphincter et une suture colo-anale.
Ce terme est parfois appliqué à la réparation chirurgicale des fistules rectovaginales basses, obstétricales notamment, qui comprend un temps d’abaissement de la paroi antérieure du rectum à travers l’anus, la résection de la fistule puis une suture anorectale.

[L2, O2]

Édit. 2017

abandon (névrose d') l.f.

État permanent d'insécurité datant de l'enfance, lié à la crainte, motivée ou non, d'être abandonné

En particulier, le comportement du sujet peut être de type "négatif-agressif" ou "positif-aimant", ce dernier avec quête affective et dépendance de l'entourage.
Liée à une attitude maternelle vécue très précocement comme un refus d'amour, cette insécurité fondamentale serait préœdipienne.

C. Odier (1947), G. Guex psychanalystes suisses (1950)

dépression anaclitique

[H3]

Édit. 2017

abandon d'enfant l.m.

child abandonment

Acte par lequel la mère abandonne ses droits parentaux et remet son enfant à l'Aide sociale à l'enfance.
Il implique secondairement le consentement à l'adoption de l'enfant. Un délai de réflexion de trois mois est possible. L'abandon administratif peut survenir lorsque l'enfant a été abandonné par son père ou sa mère depuis un an.
L’enfant devient ainsi pupille de l'Etat. Il est adoptable, soit dès la naissance, déclaré à l'état civil né de mère inconnue, soit plus tard, déclaré abandonné par le tribunal de grande instance

aide sociale à l’enfance

[E3]

Édit. 2017

abaque de charge d'un tube radiologique l.f.

load chart

Représentation graphique, pour un tube à rayons X de type donné, des valeurs acceptables des paramètres d'une pose.
Elle consiste en une série de courbes qui indiquent, pour des tensions U (kV) données, l'intensité i (mA) maximale acceptable pendant une durée t (s).
Les abaques de base, valables pour une pose isolée, sont complétés par des abaques de réduction de charge pour une 2ème pose, en fonction de l'intervalle, et pour des poses répétées, en fonction de la cadence.

[B2]

Édit. 2017

abarthrose l.f.

jointure synoviale

[I1]

Édit. 2017

abarticulaire adj.

abarticular

Qui est en dehors de l'articulation.

rhumatisme abarticulaire

[I1]

Édit. 2017

abasie n.f.

abasia

Incapacité de marcher sans atteinte neuromusculaire objective.

Étym. gr. : privatif ; basis : marche

astasie-abasie

abatacept n.m.

Inhibiteur sélectif de l’activation des lymphocytes T, qui diminue la production d’antigènes spécifiques du TNF alpha, de l’interféron gamma et de l’interleukine 2 par les lymphocytes T.
Médicament de la polyarthrite rhumatoïde et de l’arthrite juvénile idiopathique polyarticulaire.

polyarthrite rhumatoïde (manifestations cliniques de la), arthrites juvéniles idiopathiques

[I1]

Édit. 2017

abate® n.m.

abate

Insecticide organophosphoré utilisé dans la lutte contre les gites larvaires des moustiques.
Il est composé de téméphos qui a une neurotoxicité modérée par action anticholinestérasique. Aux doses habituelles d’utilisation, il n’a pas d’effets sur les travailleurs et sur la population.

[D4]

Édit. 2017

abbatement n.m.

exhaustion

Etat de réduction importante des forces physiques et morales.

[H1, H3]

Édit. 2018

Abbot (corset d’) l.m.

Abbot’s plaster

Corset plâtré employé dans le traitement des scolioses.

E. Abbot, médecin américain (1913)

scoliose

[I1]

Édit. 2018

abcédé adj.

abscessed

Se dit d'une lésion inflammatoire localisée transformée en abcès.

[A3, D1]

Édit. 2017

abcédographie n.f.

abscess opacification

Radiographie d'un abcès après évacuation du pus par ponction et injection d'un produit de contraste iodé dans la cavité pour rechercher un éventuel trajet fistuleux.

Étym. lat. abcessus : abcès ; gr. graphein : écrire

fistulographie

[D1, B2]

Édit. 2017

abcès n.m.

abscess

Terme générique : amas de pus collecté dans une cavité néoformée résultant de la nécrose de liquéfaction d’un tissu solide refoulant les tissus mous voisins.
Il fait suite à un processus inflammatoire sous la dépendance d’un agent bactérien, mycosique ou chimique. La cavité s’entoure d’un tissu de granulation. L’évolution peut se faire vers la fistulisation, l’enkystement ou la résorption. Il existe de multiples variétés d’abcès selon l’anatomie pathologique, l’étiologie, le type clinique, les localisations topographiques.
Le terme abcès chaud fait référence à des abcès inflammatoires dus à des bactéries pyogènes, tandis que celui d'abcès froid correspond à des formes peu inflammatoires provoquées par ex. par tuberculose, syphilis, mycoses profondes.

Étym. lat. abcessus, d’abcedere : s’éloigner

Syn. collection purulente, diapyème (désuet)

[A2, D1]

Édit. 2017

abcès amibien l.m.

amoebic abscess

Abcès provoqué par Entamœba histolytica, de localisation colique ou hépatique.
1) L’abcès colique "en bouton de chemise" accompagne la phase intestinale aigüe. Il correspond à une collection située dans la sous-muqueuse et communiquant avec une ulcération muqueuse par un étroit pertuis au travers de la muscularis mucosae.
2) L’abcès hépatique représente une des principales complications de l’amibiase.
Parfois très volumineux (plusieurs litres dans les cas extrêmes), il contient un pus normalement aseptique coloré par un mélange de bile et de sang (pus « chocolat »).

Étym. lat. abcessus, d’abcedere : s’éloigner

amibiase, dysenterie amibienne, abcès amibien du foie

abcès amibien du foie l.m.

amoebic liver abscess

Abcès du foie causé par Entamœba histolytica.
Le séjour en pays d'endémie peut être ancien et un antécédent de dysenterie est très inconstant. La sérologie permet d'affirmer le diagnostic. Le métronidazole et ses dérivés sont le traitement de choix. La ponction est indiquée en cas de risque élevé de rupture dans la plèvre, une bronche, le péritoine, ou de résistance au traitement médical.

Étym. lat. abcessus, d’abcedere : s’éloigner

hépatite amibienne, abcès amibien

[D2, L1, L2]

Édit. 2017

abcès anal l.m.

anal abscess

Collection de pus autour de l'anus secondaire à une infection d’une des glandes présentes à la partie haute du canal anal dans l'épaisseur du muscle sphinctérien.
Les causes sont multiples : diverticulite intestinale, rectocolite hémorragique, maladie de Crohn. maladie de Verneuil. L'évolution peut se faire vers l'apparition d'une fistule avec la peau ou un autre organe comme le vagin ou la vessie.

diverticulite colique, rectocolite hémorragique, Crohn (maladie de), Verneuil (maladie de)

[D2, L1, L2]

Édit. 2017

abcès arthrifluent l.m.

arthrifluent abcess

Collection purulente provenant d’une articulation, le plus souvent abcès froid d’origine tuberculeuse, pouvant migrer à distance de l’articulation d’origine.
Etym: lat. abcessus, d’abcedere : s’éloigner ; gr. arthron : articulation ; lat. fluerer : couler

[D1, I1, I2]

Édit. 2017

abcès caséeux l.m.

caseous abscess

Abcès froid tuberculeux dont le contenu est blanchâtre, pâteux, amorphe.

Étym. lat. abcessus, d’abcedere : s’éloigner, caseum : fromage

[A3, D1]

Édit. 2017

abcès central de Brodie l.m.

Brodie's abscess

B. C. Brodie, Sir, chirurgien britannique (1783-1862)

Brodie (abcès central de)

[D1, I1, I2]

Édit. 2017

abcès cérébelleux l.m.

cerebellar abscess

Abcès à bactéries pyogènes, de localisation cérébelleuse.
Plus rares que les abcès cérébraux (moins de 10%), ils surviennent à proximité d'un foyer de suppuration otomastoïdienne, parfois par l'intermédiaire d'un envahissement des sinus veineux transverse et latéral. Ils ont été décrits également dans les cardiopathies congénitales, qui sont responsables d'embolies septiques.
La symptomatologie comporte une hypertension intracrânienne, des signes cérébelleux, une atteinte des nerfs crâniens et des signes de compression du tronc cérébral.
L'imagerie (IRM notamment) permet de distinguer un abcès intra-cérébelleux (le plus souvent lobaire) d'un abcès extradural ou de l'angle pontocérébelleux.
Le diagnostic différentiel ne se fait parfois que lors de l'intervention, avec les tuberculomes, les localisations parasitaires, mycosiques, et surtout les tumeurs.
Le traitement est antibiothérapique au stade pré-suppuratif et neurochirurgical au stade collecté. La mortalité reste lourde.

Étym. lat. abcessus, d’abcedere : s’éloigner

[D1, H2]

Édit. 2017

abcès chaud l.m.

acute abscess

Abcès d’évolution rapide, se traduisant par des signes inflammatoires aigus.

Étym. lat. abcessus, d’abcedere : s’éloigner

[A3, D1]

Édit. 2017

abcès cristallinien l.m.

lens abscess

Infection purulente du cristallin, d'origine accidentelle ou chirurgicale, après ouverture de sa capsule.

Étym. lat. abcessus, d’abcedere : s’éloigner

[D1, P2]

Édit. 2017

abcès de fixation l.m.

fixation abcess

Thérapeutique historique des états infectieux par l’injection sous-cutanée d’essence de térébenthine.

Étym. lat. abcessus, d’abcedere : s’éloigner

| page précédente | /2496 | page suivante