Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2016-1

2 résultats :

virus de l’hépatite B l.m.

hepatitis B virus

Virus à ADN du genre Hepadnavirus (famille des Hepadnaviridae), responsable des hépatites B principalement transmises par le sang.

Ce virus est icosaédrique et enveloppé. Le virion complet mesure 42 nm (particule de Dane). On en connait 8 sérotypes. La transmission de ce virus intervient par le sang ou d’autres liquides corporels, le matériel d’injection souillé, ou à travers le placenta.

Sigle : HBV

hépatite B, Hepadnavirus

virus de l’hépatite B de la marmotte (WHBV) l.m.

Woodchuck (marmot) Hepatitis B Virus

Virus appartenant à la amille des Hepadnaviridae et au genre Orthohepadnavirus qui constitue l’un des principaux modèles d’étude des virus de l’hépatiteB.

L’organisation de son génome est très proche de celle du virus de l’hépatite B humaine, caractérisée par un ADN partiellement bicaténaire d’environ 3,2kb avec 4 phases de lecture ouverte codant pour des protéines d’enveloppe, la polymérase, les protéines capsidiques et une protéine X.

L’analyse du génome et de son mode de réplication originale a permis de mieux comprendre l’organisation structurale du génome du virus de l’hépatite B humaine ainsi que le mécanisme de l’hépatocarcinogénèse virale B: le WHBV induit fréquemment des atteintes hépatiques chroniques, responsables de cancer du foie (dans 100% des cas d’inoculation néonatale) par des mécanismes de mutagénèse insertionnelle, p.ex., par modification de l’expression de l’oncogène c-myc. Comme pour les autres Hepadnavirus animaux, le WHBV a permis d’approcher les différentes stratégies thérapeutiques antivirales utilisant les analogues nucléosidiques ou les oligonucléotides antisens.

Hepadnaviridae, hépatite B (virus de l’), carcinome hépatocellulaire