Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2016-1

1 résultats :

pyélonéphrite aigüe l.f.

acute pyelonephritis

Néphropathie aigüe infectieuse intéressant le tissu interstitiel, siège d’un œdème et d’une infiltration par les polynucléaires, associée à une infection pyélique.

Elle se traduit cliniquement par un état fébrile parfois sévère de type septicémique, des douleurs lomboabdominale, une pyurie à germes divers tels que colibacille, Proteus, etc. Elle complique fréquemment une infection urinaire basse, parfois méconnue. Sa survenue est favorisée par un reflux vésico-urétéral, un obstacle de la voie excrétrice urinaire, une malformation congénitale, l’état de grossesse, etc. Elle peut récidiver ou évoluer à bas bruit vers la pyélonéphrite chronique.

Le traitement repose sur la prescription d’antibiotiques en urgence et pendant plusieurs semaines, éventuellement associée à la suppression du ou des facteurs déclenchants. La fréquence des pyélonéphrites aigües a fortement diminué grâce au traitement précoce des infections urinaires basses et à l’éventuelle correction des anomalies congénitales ou acquises de la voie excrétrice urinaire.

pyélonéphrite chronique, pyonéphrite