Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2016-1

5 résultats :

hypoparathyroïdie n.f.

hypoparathyroidism

Ensemble de maladies au cours desquelles la sécrétion parathyroïdienne est insuffisante pour maintenir la calcémie dans les valeurs normales.

Cette insuffisance peut résulter d’une absence congénitale des parathyroïdes, de leur ablation au cours d’un geste chirurgical, de leur destruction par un mécanisme auto-immun ou par une surcharge métallique (fer, cuivre), ou de leur infiltration par un tissu granulomateux ou cancéreux.

hypoparathyroïdie et troubles psychiques l.f.

hypoparathyroidism and psychical disorders

Troubles neuropsychiques divers accompagnant une sécrétion parathyroïdienne insuffisante, d’origine iatrogène (postchirurgicale), sinon idiopathique (rare).

T. Fahr, anatomopathologiste allemand (1930-1931)

Fahr (maladie, syndrome de)

Syn. drome caractérisé notamment par: une tétanie latente ou avérée, signe le plus constant et le plus typique, avec hypocalcémie, hypocalciurie et hyperexcitabilité neuromusculaire, cataracte, calcifications possibles des parties molles et des noyaux gris centraux, et/ou affaiblissement intellectuel qui pourra dominer la scène. Sont relevées aussi des manifestations psychiatriques intriquées, successives et variables, anxieuses surtout, névrotiques, dépressives ou même confusionnelles. Dans les hypoparathyroïdies chirurgicales, les troubles psychiques seraient un peu moins fréquents. L’efficacité d’un traitement associant calcium et vitamine D est admise.

hypoadrénocorticisme avec hypoparathyroïdie et moniliase superficielle l.m.

hypoadrenocorticism with hypoparathyroidism and superficial moniliasis

J. Whitaker, pédiatre américaine (1956)

Whitaker (syndrome de)

pseudohypoparathyroïdie l.f.

pseudohypoparathyroidism

Ensemble d’affections au cours desquelles une sécrétion normale en parathormone ne parvient pas à maintenir la calcémie dans les valeurs normales.

Dans le type I, où n’existe aucune réponse rénale à la parathormone, la dysmorphie d’Albright (faciès arrondi, petite taille, obésité, brachymétacarpie) est fréquemment observée. La maladie est autosomique dominante. Dans le type II, il existe une réponse rénale à la parathormone sous la forme d’une sécrétion d’AMP cyclique mais pas de variation de la phosphaturie. Il n’y a pas de dysmorphie. La maladie est sporadique.

Albright (syndrome d’ostéodystrophie d’)

pseudohypoparathyroïdie d’Albright l.f.

Albright-s disease

F. Albright, endocrinologue américain (1942)

pseudohypoparathyroïdisme