Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2016-1

1 résultats :

encéphalopathie infantile l.f.

infantile encephalopathy

Ensemble des séquelles neurologiques et psychiques chroniques, secondaires à des processus encéphaliques développés avant la naissance ou lors de la première enfance.

Parmi les facteurs majeurs, seront cités : la prématurité, l’anoxie pré- ou néonatale, les traumatismes de l’accouchement (hémorragie méningée, cérébrale, etc.), mais aussi l’ictère nucléaire par incompatibilité Rh (actuellement bien prévenu), certaines affections encéphaliques acquises de la premières enfance, surtout infectieuses, enfin le syndrome hémiconvulsions-hyperthermie.

Différents types de séquelles peuvent être individualisées, en fonction de la symptomatologie et de l’évolutivité: infirmes moteurs cérébraux, arriérés mentaux de tous degrés, épileptiques

Si un enfant ne présente pas de signe de Moro à la naissance (extension et abduction des quatre membres lorsqu’on déprime subitement le matelas), ne marche pas à seize mois et n’ébauche pas de langage à deux ans, une lésion encéphalique doit être recherchée.

J. Aicardi, neuropédiatre français (1965)

Aicardi (syndrome d’), infirmité motrice d’origine cérébrale, ictère nucléaire