Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2013

30 résultats :

déchirure n.f.

tear

1) D’un point de vue général, dans un tissu anatomique constitué de fibres, rupture de leur continuité longitudinale ou fente dans leur assemblage longitudinal, ou association de deux lésions.

2) Sensation douloureuse brutale perçue dans un muscle, par une personne lors d’un mouvement qu’elle ne peut poursuivre et qu’elle attribue à tort ou à raison à une déchirure musculaire tendineuse ou aponévrotique.

—> blessure, coup de fouet

déchirure centrale du périnée l.f.

central perineal laceration

Déchirure obstétricale rare du périnée avec rupture du plancher périnéal entre la commissure vulvaire et l’anus, laissant en avant un pont de tissu, causée par la mauvaise direction de la tête fœtale pendant le dégagement, en particulier dans les présentations du bregma et de la face.

déchirure cervicale l.f.

cervical laceration

Solution de continuité du col utérin de siège latéral, le plus souvent à gauche, mais parfois bilatérale, survenue au moment de l’accouchement, soit spontanément sur un col incomplètement dilaté, soit lors de manœuvres obstétricales.

La gravité de la lésion dépend de son extension en hauteur avec risque de rupture utérine.

déchirure clitoridienne l.f.

clitoridial tear

Lésion vulvaire antérieure, de cause obstétricale, le plus souvent unilatérale intéressant les branches latérales du clitoris.

déchirure complète du périnée l.f.

second degree perineal tear

Déchirure obstétricale intéressant la commissure vulvaire, l’ensemble des muscles du noyau fibreux central du périnée et le sphincter anal.

L’absence de réparation du sphincter expose à une incontinence anale.

déchirure compliquée du périnée l.f.

third degree perineal tear

Déchirure obstétricale du périnée intéressant la commissure vulvaire, l’ensemble des muscles du noyau fibreux central du périnée, le sphincter anal et la muqueuse anale et le rectum.

Un cloaque en forme de V à pointe supérieure met en communication le vagin et le rectum. Une réparation incomplète ou un lâchage de suture exposent au risque d’incontinence anale ou de fistule rectovaginale.

déchirure de la partie moyenne du vagin l.f.

medial vaginal tear

Déchirure obstétricale siégeant au milieu du vagin, sur l’une ou les deux faces latérales, favorisée par l’étroitesse du vagin et l’excès de volume fœtal, consécutive à des manœuvres obstétricales, un forceps avec grande rotation, une section par la cuiller d’une spatule, une version suivie d’une grande extraction du siège.

Elle peut se compliquer d’hématomes ou de fistules vésicovaginales et rectovaginales en cas d’extension aux organes voisins, soit immédiatement, soit secondairement après chute d’escarre.

déchirure de la rétine l.f.

retinal tear, giant retinal tear

Déhiscence rétinienne provoquée par des phénomènes tractionnels vitréens.

Il peut se produire une déchirure géante, de situation équatoriale, parallèle à l’ora serrata, intéressant plus de 90° de la rétine périphérique, responsable de décollements de rétine graves souvent compliqués de prolifération vitréorétinienne et parfois d’inversion rétinienne

déhiscence rétinienne

déchirure du col utérin l.f.

tear of the uterine cervix

déchirure cervicale

déchirure du dôme vaginal l.f.

vaginal vault tear

Déchirure obstétricale exceptionnelle de la partie haute du vagin, au niveau des culs-de-sac vaginaux.

Elle survient le plus souvent par éclatement et quelquefois par effraction si une branche de forceps est introduite en dehors de la lèvre cervicale ou si une ventouse suédoise est appliquée sur le col. La gravité de la lésion est liée à l’association fréquente avec une déchirure du segment inférieur de l’utérus, assimilable à une rupture utérine. Si la rupture reste souspéritonéale, elle peut donner lieu à la constitution d’un hématome ou d’un thrombus pelvien, surtout si une branche de l’artère cervicovaginale est lésée.

déchirure du ligament large l.f.

Allen-Masters syndrome

Déchirure souvent verticale, parfois bilatérale, du feuillet postérieur du ligament large, entraînant une rétroversion utérine douloureuse avec dyspareunie profonde et hypermobilité utérine, secondaire à un accouchement traumatique.

La cœlioscopie non seulement montre le siège de la lésion, habituellement à la partie basse du mésométrium, à la hauteur de l’isthme, avec parfois atteinte des ligaments utérosacrés, mais encore permet d’en faire la suture.

Syn. syndrome de Masters et Allen

déchirure du périnée l.f.

perineal tear

Lésion obstétricale du périnée qui peut être incomplète et simple, pouvant s’étendre de la commissure vulvaire à la marge anale, avec atteinte des muscles du noyau central du périnée, mais qui peut aussi être complète avec atteinte du sphincter anal ou compliquée avec lésions du rectum.

déchirure centrale du périnée, déchirure complète et compliquée du périnée, déchirure fermée du périnée

déchirure fermée du périnée l.f.

occult perineal tear

déchirure interstitielle du périnée

déchirure hyménéale l.f.

hymeneal tear

Déchirure de l’hymen qui complète la défloration et qui se produit chez la primipare lors du dégagement de la tête fœtale, avec apparition d’un filet de sang rouge.

La cicatrisation se fait sous forme de caroncules myrtiformes.

déchirure incomplète du périnée l.f.

incomplete perineal tea first degree perineal tear

Lésion traumatique du périnée pouvant survenir au cours de l’accouchement, intéressant le vagin, les muscles superficiels du périnée et le périnée, le sphincter anal et la muqueuse digestive étant respectés.

Elle présente trois degrés de gravité :

1er degré : déchirure isolée de la commissure vulvaire,

2e degré : déchirure de la commissure vulvaire et des muscles périnéaux sous-jacents, le bulbo-caverneux et la partie antérieure du noyau fibreux central du périnée,

3e degré : déchirure de la commissure vulvaire et de l’ensemble du noyau fibreux central du périnée.

Syn. déchirure simple du périnée, déchirure périnéale du premier degré

déchirure interstitielle du périnée l.f.

interstitial perineal tear

Déchirure du périnée pouvant survenir lors de l’accouchement, caractérisée par des lésions musculo-aponévrotiques du périnée superficiel et moyen (élongation, déchirure ou désinsertion musculaire) et masquée par l’existence d’une peau et d’une muqueuse vaginale intactes.

Syn. déchirure fermée du périnée

déchirure nymphéale l.f.

nympheal tear

Lésion obstétricale intéressant les petites lèvres (éraillure, perforation, section ou déchirure profonde avec désinsertion) ou les grandes lèvres (éraillure de la face interne ou déchirure du bord libre) au moment du dégagement de la présentation fœtale.

déchirure obstétricale ancienne l.f.

old obstetrical tear

Aspect du périnée succédant à la cicatrisation spontanée d’une déchirure périnéale non réparée après l’accouchement, ou à la cicatrisation en deuxième intention d’une déchirure dont la suture primitive s’est désunie par suite d’une infection locale, d’une réparation insuffisante ou d’un lâchage de suture.

L’examen clinique montre un périnée cicatriciel, une vulve asymétrique et béante et des lésions musculaires sousjacentes exposant au prolapsus et, en cas de déchirure compliquée, à un cloaque incontinent.

déchirure obstétricale récente l.f.

recent obstetrical tear

Lésion traumatique des éléments cutanés, muqueux et musculo-aponévrotiques situés dans l’espace compris entre la fourchette vulvaire et l’anus et constituée lors d’un accouchement spontané ou aidé d’une extraction instrumentale.

déchirure ouverte du périnée l.f.

open perineal tear

Déchirure périnéale associant des lésions vaginales et tégumentaires.

déchirure périnéale du deuxième degré l.f.

second degree perineal tear

Syn. déchirure complète du périnée

déchirure périnéale du premier degré l.f.

first degree perineal tear

Syn. déchirure incomplète du périnée, déchirure simple du périnée

déchirure périnéale du troisième degré l.f.

third degree perineal tear

Syn. déchirure complète et compliquée du périnée

déchirure périnéovaginale l.f.

perineo-vaginal tear

Lésion traumatique obstétricale fréquente entraînant une déchirure du périnée et de la partie inférieure et postérieure du vagin.

déchirure pulmonaire l.f.

pulmonary rupture

Rupture irrégulière de la plèvre et du poumon sousjacent par un ou des fragments osseux costaux le plus souvent; parfois, il s’agit d’un éclatement pulmonaire par hyperpression pouvant se prolonger vers les pédicules segmentaires et lobaires .

Les déchirures localisées à la corticalité entraînent une fuite aérienne importante et une hémorragie modeste rapidement colmatée le plus souvent. Le traitement est le drainage pleural irréversible. Dans les éclatements pulmonaires, s’ils atteignent les gros axes segmentaires vasculaires les fuites aériennes et sanglantes sont menaçantes. Elles nécessitent une intervention d’hémostase et d’aérostase urgente.

| /2 | page suivante