Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2015

55107 entrées :

trois de chiffre inversé l.m.

image de... ou image en...

troisième ligament croisé de Robert l.m.

C. Robert, chirurgien français (1801-1862)

ligament ménisco-fémoral postérieur

troisième nerf occipital l.m.

nervus occipitalis tertius (TA)

third occipital nerve

Branche postérieure du troisième nerf spinal cervical.

Elle monte en dedans ou à travers le muscle semi épineux de la tête, perfore le trapèze près de la ligne médiane au-dessous de la protubérance occipitale externe et se ramifie dans la partie voisine du cuir chevelu. Elle s’anastomose avec le nerf grand occipital.

trois quarts alaire (incidence de) l.f.

anterior oblique projection of ilium

Incidence radiographique oblique du bassin telle que l’aile de l’ilium (aile iliaque) devient parallèle au film.

Elle permet une étude du cotyle et de l’aile iliaque, surtout utile en cas de traumatisme.

trois quarts obturateur (incidence de) l.f.

posterior oblique projection of ilium

Incidence radiographique oblique du bassin telle que le plan du foramen obturé (trou obturateur) devient parallèle au film.

Elle permet l’étude du cotyle et des branches ilio et ischiopubiennes, surtout utile en cas de traumatisme.

troisième dent molaire n.f.

dent molaris tertius, dens serotinus (TA)

third molar tooth, wisdom tooth

Dent la plus postérieure des dents molaires de chaque côté des deux arcades dentaires.

Elle présente souvent des anomalies de forme des couronnes et des racines s et évolue fréquemment en malposition. Son éruption, notamment dans le cas de la troisième dent molaire inférieure, intervient à des âges variés et ne passe pas toujours inaperçue en raison des accidents auxquels elle donne lieu.

Syn. anc. dent de sagesse

troisième nerf occipital l.m.

nervus occipitalis tertius (TA)

third occipital nerve

Branche postérieure du troisième nerf spinal cervical.

Elle monte en dedans ou à travers le muscle semi épineux de la tête, perfore le trapèze près de la ligne médiane au-dessous de la protubérance occipitale externe et se ramifie dans la partie voisine du cuir chevelu. Elle s’anastomose avec le nerf grand occipital.

troisième ventricule l.m.

third ventricle

Ventricule cérébral médian, situé au centre du diencéphale, entre les deux thalamus.

Il communique avec les ventricules latéraux par les trous de Monro et se joint au quatrième ventricule par l’aqueduc de Sylvius.

Son plancher est formé par la région hypothalamique (tubercules mamillaires, infundibulum) et sa voûte par la toile choroïdienne supérieure, qui contient les plexus choroïdes.

F. de le Boë, dit Sylvius , physiologiste et médecin néerlandais (1614-1672), A. Monro, le second, anatomiste écossais (1733-1817)

troisième ventricule (kyste colloïde du) l.m.

third ventricle colloid cyst

kyste colloïde

Troisier (ganglion de) l.m.

Troisier’s nod

Adénopathie métastatique cancéreuse siégeant au niveau des nœuds lymphatiques supra-claviculaires gauches.

Il s’observe surtout comme métastase d’un cancer digestif, en particulier gastrique.

Par extension ce terme est utilisé pour l’invasion de ces ganglions lymphatiques par tous les cancers viscéraux.

Ch. Troisier, anatomopathologiste français (1889)

troland n.m.

troland

Unité d’éclairage rétinien.

Abrév. td

Tröltsch (poche postérieure de) l.f.

A. von Tröltsch, otorhinolaryngologiste allemand (1868)

récessus postérieur de la membrane du tympan

Trombicula akamushi

Trombicula akamushi

Trombiculidé extrême-oriental vecteur d’une fièvre typhoexanthématique, (fièvre fluviale du Japon ou scrubtyphus ou typhus des broussailles) provoquée par Rickettsia orientalis.

trombiculose n.f.

Parasitisme par les larves de trombiculidés et en particulier de Trombicula autumnalis.

Cette affection est caractérisée par son apparition saisonnière généralement en août. Les larves du parasite peuvent grimper sur l’Homme jusqu’à ce qu’elles rencontrent un obstacle (zone de striction des vêtements ou des sous-vêtements). Elles se fixent à ce niveau et provoquent un prurit considérable. Les champs, les vignes sont parmi les biotopes habituels de ce parasite.

Trombididae

Trombididae

Acariens de très petite taille qui sont responsables d’ectoparasitoses ( Trombicula autumnalis) ou peuvent éventuellement transmettre certaines infections (scrub typhus).

trompe de Fallope l.f.

Fallopian tube, tuba uterina

Fallope (trompe de)

trompe d’Eustache l.f.

B. Eustache (Eustachi, Eustachio, Eustachius), médecin et anatomiste italien (1520-1574)

tube auditif

trompe utérine l.f.

Fallopian tube

trompe de Fallope

tronc n.m.

truncus

trunk

1 Partie inférieure du corps humain reliée à la tête par le cou.

Il est constitué de haut en bas par le thorax, l’abdomen et le pelvis. Il donne attache à la racine des membres: membres supérieurs sur le thorax, membres inférieurs sur le pelvis. Il contient la majeure partie des organes constituant les appareils de nutrition. Il est le siège des cavités dérivées du cœlome: les cavités pleurales et péricardique dans le thorax et la cavité abdominopelvienne. Le thorax et l’ensemble abdominopelvien sont séparés par le diaphragme.

cœlome

2 Segment principal d’un nerf, d’une artère, d’une veine ou d’un lymphatique avant sa ramification terminale ou après son confluent d’origine.

3 Peut caractériser également la partie moyenne principale d’un organe: ex. tronc du corps calleux

tronc artériel apicodorsal de l’artère pulmonaire droite l.m.

Branche de division de l’artère principale du lobe supérieur du poumon droit, destinée aux segments apical et postérieur du lobe supérieur droit.

Le tronc est vertical, naissant en regard de la terminaison de la bronche lobaire supérieure, long de 1cm. Il se bifurque en artère segmentaire apicale et artère segmentaire postérieure.

[Terme non retenu dans la Terminologia Anatomica]

tronc artériel apicodorsal de l’artère pulmonaire gauche l.m.

artère médiastinale postérieure de l’artère pulmonaire gauche

tronc artériel basal antéromédial de l’artère pulmonaire gauche l.m.

Tronc antérieur de division du tronc basal de l’artère pulmonaire gauche.

Il se divise en une branche interne grêle pour le segment basal médial et une branche antérieure pour le segment basal antérieur.

Anc. dénom. tronc artériel ventroparacardiaque du lobe inférieur gauche

[Terme non retenu dans la Terminologia Anatomica]

tronc artériel brachiocéphalique l.m.

truncus brachiocephalicus

brachiocephalic trunk

Artère qui nait de l’arc de l’aorte à l’union de sa portion ascendante verticale et de sa portion horizontale, près de la ligne médiane, et se termine en artères carotide commune et sous-clavière droite.

Il est oblique en haut, en dehors et un peu arrière. Long de 3 cm et d’un calibre moyen de 13mm, il se divise derrière l’articulation sternocosto-claviculaire droite. Il est croisé par la veine brachiocéphalique gauche située en avant de lui. En arrière il se moule sur la convexité de la trachée, le nerf vague droit s’écarte. À gauche l’artère carotide commune gauche s’éloigne. La veine brachiocéphalique droite est sur un plan antérieur et latéral.

tronc artériel broncho-intercostal l.m.

Tronc formé par la réunion de l’artère bronchique droite et de la 4 e artère intercostale droite (1 ère artère intercostale aortique), observé 2 fois sur 3.

Il naît de la face postérieure de l’aorte thoracique descendante, près de son bord droit, passe derrière l’œsophage transversalement et se divise au contact du bord interne de la bronche principale droite en artère bronchique droite et 4e artère intercostale droite.

[Terme non retenu dans la Terminologia Anatomica]

tronc artériel cervico-intercostal l.m.

tronc artériel costocervical

| page précédente | /2205 | page suivante