Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2016-1

59381 entrées :

strabisme unilatéral l.m.

unilateral squint

strabisme monoculaire

strabisme vertical l.m.

vertical squint

K. R. von Hertwig embryologiste allemand (1850-1937), F. Magendie anatomiste et physiologiste français (1783-1855)

hypertropie, hypotropie, Hertwig-Magendie (syndrome de)

strabismus fixus l.m.

strabismus fixus

Forme clinique de syndrome de restriction uni ou bilatéral avec fibrose soit des droits internes, soit des droits inférieurs, soit généralisée avec ophtalmoplégie totale.

Strachan (syndrome de) l.m.

Strachan’s syndrome

neuromyélopathies tropicales

Étym. : Henry Strachan décrit ce syndrome aux Indes en 1897 et Miller Fisher lui attribue le nom de ce syndrome en 1955

strangulation n.f.

strangulation

Compression accidentelle ou criminelle du cou au moyen d’un lien, ou des mains ou par l’appui d’un objet et aboutissant à l’asphyxie.

pendaison

Étym. lat: strangulatio : étranglement

Strassmann (opération de) l.f.

Strassmann’s operation

Hystéroplastie chirurgicale pratiquée pour traiter les utérus cloisonnés.

Le fond de l’utérus est incisé et la cloison évaginée si elle se limite à un éperon, ou réséquée quand elle est complète. La résection de ces cloisons s’opère maintenant par hystéroscopie chirurgicale.

P.P. Strassmann, chirurgien allemand (1930)

strate membraneuse l.f.

stratum membranosum (TA)

membranous layer

Tissu conjonctif dense dans lequel les divers éléments répartis en un plan (cellules et fibres) sont en proportions sensiblement égales et ne présentent aucune orientation fixe.

Une strate membraneuse diffère du tissu conjonctif lâche (qui possède aussi les caractères susmentionnés) par le fait que les organes qu’il édifie (mésentère, épiploon…) ont une forme qui leur est propre.

tissu conjonctif lamelleux

Syn. anc. tissu membraneux

stratification n.f.

stratification

En médecine, méthode consistant, lorsque, dans un essai randomisé, un facteur de pronostic important est prouvé dans la population incluse dans l’étude, au lieu de faire un tirage au sort sur l’ensemble de cette population, à effectuer deux tirages au sort: l’un chez les malades présentant ce facteur pronostique et l’autre chez les patients qui en sont démunis.

Cette méthode a pour objet d’accroître les chances que les deux sous-groupes soient similaires.

stratigraphie n.f.

stratigraphy

En médecine, variante de la tomographie fondée sur l’idée que l’on réalise, en fait, l’image d’une "strate" mais non une coupe géométrique de l’organe étudié.

Le principe est l’utilisation d’un tube radiogène fixe avec déplacement synchrone du sujet et du film (rotation suivant leur axe vertical). Appelée également tomographie axiale transverse, cette technique permettait de visualiser une section transversale du corps humain, mais donnait souvent une image de qualité médiocre. Ultime évolution de la technique tomographique, le procédé a été abandonné depuis l’apparition de la scanographie.

Étym. lat. stratum : couche; gr. graphein : écrire

stratum basale l.m.

stratum basale

Couche basale.

couche basale épidermique, stratum germinativum.

Étym. gr. stratus : couverture

stratum corneum l.m.

stratum corneum

couche cornée

stratum disjunctum l.m.

stratum disjunctum

Couche du stratum corneum qui desquame.

stratum germinativum ou basale l.m.

stratum germinativum

couche basale épidermique

stratum granulosum l.m.

stratum granulosum

couche granuleuse de l’épiderme

stratum gris intermédiaire du colliculus supérieur l.m.

lame IV du colliculus supérieur

stratum gris profond du colliculus supérieur l.m.

lame VI du colliculus supérieur

stratum gris superficiel du colliculus supérieur l.m.

lame II du colliculus supérieur

stratum lucidum l.m.

stratum lucidum

Couche faite de cellules claires, translucides, remplies d’éléidine, présente entre les couches granuleuse et cornée de l’épiderme épais des paumes et des plantes.

Syn. couche claire

stratum médullaire intermédiaire du colliculus supérieur l.m.

lame V du c olliculus supérieur

stratum médullaire profond du colliculus supérieur l.m.

lame VII du colliculus supérieur

stratum optique du colliculus supérieur l.m.

lame III du colliculus supérieur

stratum spinosum l.m.

stratum spinosum

M. Malpighi, anatomiste et histologiste italien (1628-1694)

corps muqueux de Malpighi

stratum zonal du colliculus supérieur l.m.

lame I du colliculus supérieur

Streeter (anomalie de) l.f.

Streeter’s anomaly

G.L. Streeter, embryologiste américain (1930)

brides amniotiques

streptavidine n.f.

streptavidin

Protéine de masse moléculaire 60 kDa, analogue à l’avidine, qui a la propriété de fixer la biotine.

Elle est utilisée dans certaines techniques histochimiques pour fixer sur un support les macromolécules (protéines ou acides nucléiques) sur lesquelles a été attachée une molécule de biotine; cette avidine est d’origine microbienne, synthétisée par Streptomyces avidinii par recombinaison génétique.

avidine

| page précédente | /2376 | page suivante