Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2016-1

4 résultats :

épiphysite vertébrale l.f.

Scheuermann’s disease

Affection rachidienne de l’adolescence comportant une altération de l’armature fibrillaire des cartilages recouvrant les plateaux vertébraux et responsable d’un trouble de croissance en hauteur des vertèbres.

La maladie peut être asymptomatique ou se révéler par des douleurs parfois associées à une cyphose dorsale et à une hyperlordose lombaire. La radiologie est caractéristique: irrégularité des plateaux vertébraux avec hernies intraspongieuses (le noyau discal pénètre en certains points du corps vertébral), hernies rétromarginales et déformation cunéiforme des vertèbres. Le traitement repose sur la prise transitoire d’antalgiques quand nécessaire, et surtout la kinésithérapie tant que la maturation osseuse n’est pas acquise et que la cyphose reste réductible. Si la déformation s’avère très importante, une contention plâtrée, puis un corset, peuvent être nécessaires. Le pronostic est favorable et bon nombre de maladies de Scheuermann sont une découverte radiologique à l’âge adulte.

H. W. Scheuermann, chirurgien danois (1920)

Syn. maladie de Scheuermann, ostéochondrose vertébrale de croissance

Freiberg (maladie de) l.f.

Freiberg’s infraction, Kohler’s second disease

Ostéonécrose aseptique de la tête du deuxième métatarsien, rarement du troisième ou du quatrième, survenant chez l’adolescent et l’adulte jeune pouvant évoluer sans traitement vers une arthrose métatarsophalangienne.

Elle survient le plus souvent chez la jeune fille et se traduit par des douleurs de l’avant-pied sous la tête du premier métatarsien lors de la marche ou du sport, aggravées par la surélévation du talon. A l’examen la tête métatarsienne est épaissie et sensible; les mouvements articulaires sont limités. La radiographie montre une zone ostéolytique irrégulière avec des fragments osseux condensés d’ostéochondronécrose, respectant, en début d’évolution la partie antérieure et plantaire du cartilage de la tête métatarsienne. En cours d’évolution apparaissent des signes d’arthrose avec une déformation articulaire et une ostéophytose.

L’origine microtraumatique est la plus souvent admise la lésion correspondrait à la séquelle d’une fracture de contrainte. La mise au repos (relative) et une semelle orthopédique supprimant l’appui excessif sous la tête métatarsienne (appui rétrocapital) peut permettre la guérison en début d’évolution. C’est avant l’apparition des signes d’arthrose que le traitement chirurgical (technique de Gauthier par ex.) donne les meilleurs résultats.

A.H. Freiberg, chirurgien orthopédiste américain (1914); A. Köhler, radiologiste allemand (1908); G. Gauthier, orthopédiste français (1974)

Syn. 2 ème maladie de Köhler, ostéochondrose de la tête du 2e métatarsien

ostéochondrose du capitellum   l.f. [I2]

capitellum (or capitulum) osteonecrosis

Nécrose de la partie inférieure du condyle latéral de l’humérus.

Son origine peut être traumatique ou microtraumatique ou dystrophique.

H.J. Panner, radiologiste danois (1927)

Étym. lat. capitulum : petite tête. Le terme capitellum n’existe pas en latin

Syn. maladie de Panner, ostéochondrite ou ostéochondrose disséquante du condyle huméral

rotule (ostéochondrite de la) l.f.

Larsen-Johansson disease, Sinding Larsen-Johansson disease

Ostéochondrose de la patella entraînant chez l’adolescent, douleur et gonflement du genou.

Deux formes principales peuvent être distinguées selon la localisation à la pointe ou à la base de l’os.

1 - la patellite de la pointe: la radiographie montre des irrégularités osseuses au niveau de l’insertion du tendon rotulien sur la rotule. (Larsen 1921 - Johansson 1992).

2 - la patellite de la base: des irrégularités siègent le long de la base du bord supérieur de l’os.

Dans les deux cas, il semble s’agir d’une enthésite, maladie des insertions, sur un os en voie de croissance.

Syn. ostéochondrite de la patella, patellite des adolescents, patellite de croissance, ostéochondrose de la patella, maladie de Larsen-Johansson